Nous suivre Industrie Techno

Michelin investit au pays du Père Noël

Jean-François Preveraud
Michelin investit au pays du Père Noël

Une piste de 1,7 km enneigée tout l'hiver permet des essais en conditions extrêmes.

© DR

Le manufacturier clermontois fait l’acquisition d’un centre d’essais situé en Finlande à 300 km au nord du Cercle polaire. Il disposera ainsi de tous les moyens pour développer et tester ses pneumatiques hiver dans des conditions climatiques extrêmes réalistes.

Michelin qui exploitait en exclusivité depuis une vingtaine d'années le Centre Arctique d'essais sur glace d'Ivalo, situé en Finlande à 300 km au nord du Cercle polaire, vient finalement d’en faire l’acquisition. Le manufacturier explique dans un communiqué : « qu’il garantit de cette façon la maitrise de ses capacités de test et complète son dispositif de tests hivernaux, qui s'étend des cols alpins aux plaines finlandaises en passant par des infrastructures couvertes ».

Ce centre d’essais travaillera à la fois sur les pneumatiques pour véhicules légers, utilitaires et poids lourds, dans des conditions d’utilisation hivernales réelles, puisque entre novembre et mars les températures varient entre 0 et -30°C.

Ce site de 60 hectares comportant 20 hectares de pistes d’essais dont un circuit doté d’une piste enneigée de 1,7 km, ainsi que de 2 pistes glacées, 4 pistes circulaires consacrées à l'adhérence transversale et une rampe à 8 % dédiée aux tests de démarrage et accélération. 5 plates-formes de 500 à 800 mètres complètent cet ensemble pour des tests de freinage et d'accélération. Enfin, des bâtiments techniques dédiés au montage, au stockage des pneus et à la maintenance des véhicules d’essai complètent l’installation.

En 2014, Michelin y a testé 2 000 pneumatiques (dont 400 pour les poids lourds). 1/3 étaient des pneus de la gamme X Ice développés spécifiquement pour les zones de grands froids comme les Pays Nordiques et la Russie, 2/3 des pneus de la gamme Alpin dédiée au reste de l’Europe. Ce centre a permis à Michelin, depuis la première campagne hiver de 1988, de parcourir 270 000 km sur neige et glace en conditions hivernales, soit en moyenne 10 000 km par an. Ces essais sont complétés tous les ans par 2 000 km de tests réalisés en conditions alpines dans le sud de l’Europe.

Jean-François Prevéraud

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles