Nous suivre Industrie Techno

Mesure - L'extensomètre se passe de marqueurs

Rédaction Industrie et Technologies
Zwick a développé un extensomètre laser qui n'exige pas le collage de réflecteurs sur la pièce sous test.

 Principal atout d'un extensomètre laser : mesurer sans contact l'allongement sous contrainte d'un matériau. C'est donc l'outil idéal pour traiter les matériaux fragiles ou effectuer des mesures à travers le hublot d'une enceinte climatique. Mais ces systèmes exigent d'apposer sur l'éprouvette (échantillon sous test) des marqueurs réfléchissants. Ce qui affecte la précision.

L'extensomètre optiXtens de Zwick (www.zwick.fr) s'affranchit de ces réflecteurs. Résultat : il présente une incertitude inférieure à 0,5% et une résolution de 0,1 µm, contre une incertitude de quelques centièmes de millimètres et une résolution de 5 µm pour les extensomètres laser traditionnels.

L'optiXtens repose sur l'interféromètre laser de Speckle. L'extensomètre comprend deux têtes de mesure intégrant chacune une source laser et un détecteur linéaire CCD. Deux pinceaux de lumière sont projetés à chaque extrémité de l'éprouvette. Les aspérités induisent des réflexions lumineuses propres aux surfaces ainsi éclairées. Ce sont ces deux signatures optiques que l'extensomètre optiXtens va traquer en temps réel afin de mesurer les déformations de l'éprouvette sous contrainte.

L'optiXtens couvre une étendue de mesure de 500 mm. Sur une gamme de mesure de 10 mm, il affiche un temps d'acquisition de 4 ms. Compte tenu du principe optique mis en œuvre, l'extensomètre optiXtens et conçu pour tous types de matériaux réfléchissants comme les métaux, plastiques, élastomères, composites, céramiques, etc.
YB

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Lors du « Forum 5i », événement annuel met en lumière les innovations phares de la région[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Plus d'articles