Nous suivre Industrie Techno

Mesatronic couronnée par le prix Lynx d’Eureka

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
La PME française est spécialisée dans le test pour puces électroniques. Sa technologie originale a été poussée dans son développement mondial par un programme Eureka.

La présidence française d’Eureka se termine. C’était l’occasion de faire le bilan de cette année et de remettre le prix Eureka Lynx qui couronne une Pme ayant connu un développement exceptionnel suite à un projet Eureka.

C’est Mesatronic qui est primée suite au programme Newtect 2277 relatif au développement d’une nouvelle technologie de carte de test de composants électroniques. Aujourd’hui, Mesatronic figure dans les douze premières sociétés mondiales et compte bien continuer à progresser.

Son dirigeant fondateur, André Belmont indique même que sa société est dans les trois mondiales à être à ce niveau technologique et sans doute la seule à offrir une aussi large prestation en matière de tests : depuis ceux réalisés en cours de fabrication des puces, jusqu’au test d’une carte électronique.

La société a été créée en 1993 et a connu son démarrage industriel l’année suivante avec deux personnes. Une création d’opportunité puisque le souhait de SGS Thomson (ST Microelectronics maintenant) de disposer d’un fabricant de carte de test à proximité a rencontré l’appétit de création d’entreprise d’A. Belmont.

L’activité qui, en l’état, était en fin de vie programmée en raison de la diminution de taille des puces qui oblige de facto une rupture technologique pour le test : plus possible de continuer à usiner des micropointes de contact destinées à toucher les plots de sortie entourant la puce, lorsque ceux-ci ne mesurent plus qu’une cinquantaine de microns de côté, espacés d’à peu près autant (et la réduction se poursuit…).

L’idée géniale a été de se dire “puisque les puces ne cessent de se réduire, utilisons la même technologie de fabrication pour les appareils de test que pour les puces“. C’est ainsi qu’est née la DOD Technology (die on die) : les contacts sont réalisés par microlithographie sur un substrat souple.

 Mesatronic ne pouvait tout développer seule. D’où le programme Eureka, en compagnie du Suisse Mecanex pour la partie micromécanique du testeur de carte et de l’italien Corona spécialisé dans la fabrication de circuits imprimés. Les performances en haute fréquence (jusqu’à 12 GHz pour l’instant) permettent de voir l’avenir de manière sereine. L’Anvar Rhône-Alpes a soutenu le développement au sein du programme Eureka.

Le développement de l’entreprise s’est fait tambour battant puisque l’entreprise est implantée aussi à Rousset, aux Etats Unis et projette un établissement en Asie. Son chiffre d’affaires est de 9 M€ dont 3 imputables au programme Eureka. La technologie DOD est commercialisée depuis quelques mois et devrait contribuer largement aux résultats en 2005.

Au siège à Voiron (Isère), les bâtiments se sont étendus avec la construction d’une salle blanche de classe 100. Malgré la crise de l’électronique l’entreprise n’a pas connu de creux. Elle est maintenant connue des financeurs qui voient dans l’entreprise une opportunité certaine de bon placement.

Le prix Lynx a été institué en 2001 lors de la présidence espagnole d’Eureka pour distinguer une PME à la croissance rapide. Le vainqueur reçoit un prix de 10 000 € et le trophée Eusy.

L’an dernier le français Genolife avait été récompensé pour son système de criblage haut débit de la toxicité génétique des produits pharmaceutiques et cosmétiques. Il succédait à la société hollandaise Contronics Engineering primée pour son système de conservation (moins de gaspillage) Sanifogger des fruits et légumes dans les grandes surfaces, basé sur un humidificateur d’air .

Le premier vainqueur était le français Coheris pour ses logiciels Maigret destinés aux centres d’appels téléphoniques (CRM customer relationship management).

Christian Guyard

Pour en savoir plus
www.mesatronic.com
www.eureka.be

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles