Nous suivre Industrie Techno

Merck s'associe à EOS pour imprimer des médicaments en 3D

Alexandre Couto

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Merck s'associe à EOS pour imprimer des médicaments en 3D

Le géant de la pharma Merck et EOS unissent leur compétences pour développer un procédé de fabrication de médicaments grâce à l'impression 3D. Cette méthode, moins coûteuse que le procédé traditionnel par compression, devrait permettre d'adapter rapidement la formulation aux besoins du patient.

Après avoir été intégrée avec succès dans de nombreux secteurs, l’impression 3D percera-t-elle dans l’industrie du médicament ? Pour le géant pharmaceutique Merck, il s’agit en tout cas d’un champ à explorer. L’entreprise a annoncé le 2 mars avoir signé un accord de coopération avec la société AMCM (pour Additive Manufacturing Customized Machines), filiale du constructeur d’imprimantes 3D EOS, pour la mise au point d’un procédé d’impression en 3D de médicaments sous la forme de comprimés.

L'impression 3D pourrait remplacer le procédé par compression de poudres traditionnellement utilisé, notamment en vue d'adapter rapidement le médicament aux changements de dosage de la substance active, ou encore afin de produire des médicaments en très petite série pour certaines maladies rares.

Le procédé par compression peut en effet s’avérer particulièrement long et coûteux pour ce type d’application : la poudre de médicament subit une première étape dite de granulation, qui permet d’agréger le mélange en granulés relativement homogène. Un excipient – généralement un lubrifiant pour éviter l’adhérence aux machines - est ajouté à la fin de cette étape, puis les granulés sont compressés et moulés par une presse. Plusieurs comprimés sont ainsi produits à chaque cycle, et sont enduits d’une couche protectrice.

Une technologie bien maîtrisée

Le système d’impression développé par AMCM et Merck dans son centre d’innovation situé à Darmstadt, en Allemagne, s’appuie sur une méthode de fusion laser sur lit de poudre, une technologie déjà bien maitrisée par EOS dans le domaine de la fabrication additive métal ou polymère.

Elle consiste à faire fondre au moyen d’un laser certaines zones d'un lit de poudre. La matière s’agrège sous l’effet de la chaleur, puis le plateau s’abaisse d’un cran pour laisser la place à un nouveau lit de poudre. L’élément est ainsi imprimé couche par couche.

Dans le cas de la machine de fabrication additive mise au point par AMCM, le mélange médicamenteux est utilisé en tant que poudre de base. Le laser façonne directement le comprimé, permettant ainsi de s’affranchir des étapes de granulation et de compression. Le procédé autorise ainsi la préparation d’un cachet unique ou en nombre très limité. La poudre en surplus peut être réutilisée ultérieurement.


Le production de comprimés par fabrication additive permet de s'affranchir de plusieurs étapes par rapport au procédé traditionnel

Vers des essais cliniques

Si peu d’informations ont réellement filtré pour le moment sur les propriétés techniques de la machine, la poudre médicamenteuse doit vraisemblablement incorporer un liant comestible dont les propriétés s’approcheraient d’un thermoplastique. Ce mélange a été mis au point par la division innovation de Merck. Par ailleurs, l’intensité du laser devrait être calibrée pour ne pas endommager la substance active de la formulation.

La coopération entre Merck et AMCM portera dans un premier temps sur le développement et la production de formules de médicaments conformes aux bonnes pratiques de fabrication pour la réalisation d’essais cliniques. La technologie devrait dans un second temps être appliquée aux services de fabrication commerciale.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dépistage du Covid-19 : l'ambition française face à la pénurie de réactifs des tests RT-PCR

Dépistage du Covid-19 : l'ambition française face à la pénurie de réactifs des tests RT-PCR

« L'OMS a dit "testez, testez, testez". L'appel est entendu, nous augmentons sans relâche les tests», a[…]

28/03/2020 | SantéCovid-19
Masques, respirateurs, tests… les meilleures initiatives de la semaine pour lutter contre les pénuries

Masques, respirateurs, tests… les meilleures initiatives de la semaine pour lutter contre les pénuries

#BuildforCOVID19 : l’OMS lance un hackathon express en ligne pour lutter contre la pandémie

#BuildforCOVID19 : l’OMS lance un hackathon express en ligne pour lutter contre la pandémie

[Dépistage] Au-delà des tests PCR du Covid-19, les tests sérologiques approchent

[Dépistage] Au-delà des tests PCR du Covid-19, les tests sérologiques approchent

Plus d'articles