Nous suivre Industrie Techno

Mercer Management Consulting : 'Wi-Fi , c'est du sérieux'

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Pour le cabinet américain, la technologie d'accès sans fil à Internet n'a rien d'une mode. Mieux : les conditions sont réunies pour que le marché du Wi-Fi décolle cette année.

Le cabinet conseil Mercer Management Consulting s'est posé la question de savoir si le Wi-Fi (Wireless Fidelity, connexion à Internet à haut débit sans fil) était un ballon d'oxygène pour le marché des télécommunications mobiles ou un nouveau phénomène de mode qui ne ferait pas long feu.

Le cabinet a mené une étude aux Etats-Unis, au Japon et en Europe le mois dernier auprès des acteurs clé du marché. Principale conclusion de cette étude : le Wi-Fi est prêt à décoller et le démarrage devrait avoir lieu cette année.

Mercer identifie cinq raisons pour étayer sa conviction : la technologie devient mature ; le contexte réglementaire s'assouplit ; les équipementiers et les industriels investissent dans la technologie ; l'usage tant de l'Internet que de la mobilité gagne du terrain ; enfin, le retard pris par les technologies dites de ' troisième génération ' laisse une opportunité à une solution intermédiaire.

Parmi les différents acteurs qui sont apparus récemment aux Etats-Unis ou se sont positionnés sur le marché du Wi-Fi (possesseurs de sites, agrégateurs, grossistes, opérateurs télécoms), Mercer estime que les possesseurs de bornes, les WISP (Wireless Internet Service Providers) comme Wayport qui a déployé 600 hotspots (point d'accès) dans les aéroports américains, et les opérateurs de télécoms mobiles tireront mieux leur épingle du jeu que les autres.

'Ceux qui possèdent les sites ou accèdent directement aux clients peuvent espérer dégager une rentabilité durable' affirme Georges Vialle, managing director responsable de l'activité Télécoms, technologies de l'information et média chez Mercer Paris. A charge pour ces acteurs de conclure des accords de 'roaming', de facturation et d'offres de services intégrées qui simplifieront les choses pour l'utilisateur final.

Moins avancée que les Etats-Unis, l'Europe devrait, comme à l'accoutumée, connaître prochainement une accélération, sous l'impulsion des opérateurs historiques.

En ce qui concerne le marché français, Mercer a étudié plusieurs scénarios selon les pourcentages d'aéroports, de gares, d'hôtels et de restaurants qui offriront ce service. L'Autorité de Régulation des Télécoms (ART) estime qu'il existe une centaine de hotspots actifs dans l'Hexagone aujourd'hui, destinés essentiellement à une clientèle professionnelle pour l'instant.

 A l'horizon 2007, la fourchette est large. Mercer a calculé une hypothèse basse à 1500 hotspots déployés pour un marché de services Wi-Fi de 40 millions d'euros. Le scénario le plus optimiste table sur 8000 hotspots et un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros. Le scénario moyen pour sa part évalue le marché à 70 millions d'euros pour 4000 hotspots.

Ces chiffres montrent que si le Wi-Fi est prêt à décoller, le marché restera modeste, surtout si on le place en regard du marché global des télécommunications mobiles, que différents analystes prévoient se situer entre 25 et 30 milliards d'euros en 2007...

Sophy Caulier

 

                                                                     
 

 

 

 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles