Nous suivre Industrie Techno

Mentor met l'emphase sur le câblage embarqué

Industrie et  Technologies
J'ai rencontré cette semaine les responsables de Mentor Graphics qui m'ont présenté leur nouvel outil de conception des câblages électriques embarqués, Capital HarnessXC. Un sujet brûlant dans l'actualité automobile et aéronautique.


Dans beaucoup de secteurs (automobile, aéronautique...) la création de la schématique électrique et des harnais de câbles est désormais sur le chemin critique du développement des produits. Les récents retards annoncés pour l'A380 en sont l'exemple le plus criant.

L'électronique et la mécatronique embarquées permettent bien souvent d'ajouter facilement de multiples fonctionnalités au produit et d'offrir une combinaison d'options jusque là inimaginable. Revers de la médaille, cela multiplie le nombre de schémas et donc la durée des études, alors que les utilisateurs finaux demandent aux constructeurs de figer le plus tard possible dans le cycle de développement la configuration électrique du produit, afin d'offrir toujours plus de fonctionnalités que leurs concurrents. Cela explique l'intérêt de multiples éditeurs d'outils de CAO pour la schématique et le câblage électrique jusque là affaire d'éditeurs très spécialisés.

C'est par exemple le cas pour Mentor Graphics, l'un des leaders de la CAO-Electronique, notamment dans le domaine des circuits imprimés, qui a fait l'acquisition fin 2000 de l'éditeur allemand Harness Software. « Notre offre a depuis évoluée. Nous pensons qu'il faut offrir à nos clients, non plus un outil de schématique et de câblage électrique traditionnel, mais un véritable environnement de conception d'électronique embarquée traitant à la fois la conception du réseau, la génération des logiciels, le placement et le routage physique des câbles, ainsi que tous leurs outils de test et de validation. Une approche à laquelle l'industrie automobile est actuellement très sensible », explique Larry Anderson, directeur du marché transport de Mentor Graphics.

Une approche globale que Mentor a renforcée au fil du temps, notamment avec l'acquisition de sociétés comme le Scandinave Volcano Communications Technologies en 2005. Mentor a aussi adhéré aux standards des utilisateurs comme Autosar et les protocoles CAN, LIN et Flexray dans l'automobile.
Mentor Graphics complète aujourd'hui son offre dans le domaine électrique avec l'annonce de Capital HarnessXC. Ce module vient compléter l'offre Capital Harness Systems qui permet de concevoir, d'intégrer et de router physiquement un réseau embarqué, tout en réduisant à la fois les délais et les coûts de développement. « Capital HarnessXC traite tous les aspects physiques du câblage. A ce titre, il doit donc dialoguer avec tous nos outils de conception électrique et logicielle du système embarqué, mais aussi avec les outils de CAO-Mécanique, pour permettre un routage dans la maquette 3 D du produit, ainsi que les outils de GDT et de PLM, afin de permettre la gestion en configuration du câblage », explique le chef de produit Nick Smith. Une tâche qui n'est pas simple car cela peut aller très loin dans le détail. « Ainsi chez un constructeur automobile allemand la couleur des connecteurs assurant la liaison entre le faisceau principal et celui intégré dans la portière dépend de la couleur de la carrosserie ».


De fait, avant de proposer Capital HarnessXC, Mentor Graphics a fait le tour des principaux constructeurs et équipementiers automobiles. Outre la liaison impérative avec les outils de CAO, de PLM et d'ERP, il est apparu que chaque entreprise avait des codes bien spécifiques pour la représentation de ses réseaux embarqués et que cette mise aux normes de l'entreprise consommait beaucoup de ressources. « C'est pourquoi nous avons mis l'accent sur les outils de productivité permettant de propager rapidement les modifications tout en en gardant la traçabilité. Nous proposons aussi des outils de gestion de style de représentation des schémas et faisceaux permettant d'adapter les modèles aux conventions de l'entreprise. Cela est notamment très apprécié par les équipementiers qui travaillent avec de multiples constructeurs automobiles qui imposent chacun leurs standards », remarque Nick Smith.

Dans le domaine de la productivité, Mentor Graphics a aussi mis l'emphase sur la réutilisation d'éléments au sein de multiples projets tout en conservant les liens qu'ils peuvent déjà avoir avec les outils d'estimation de coût, de représentation dans différents standards ou de fabrication. De même, lors de la modification d'un schéma toutes les informations physiques liées à chacun des fils sont habituellement réinitialisées. Même si rien n'a changé pour la plupart, il faut leur réaffecter une section, une longueur, une couleur etc... Avec Capital HarnessXC il est possible de conserver ces informations pour les fils qui n'ont pas été affectés par la modification. Un outil de vérification des règles de conception paramétrable par l'utilisateur venant toutefois vérifier l'impact éventuel de la modification sur chacun des fils (ségrégation, rayonnement, consommation...).

Du côté liaison avec la CAO, Capital HarnessXC peut récupérer directement des données 3D issues des logiciels Catia V4 et V5, ainsi que NX et I-Deas d'UGS. Une liaison directe avec Pro/Engineer de PTC est aussi à l'étude. La récupération des données 3D issues d'autres systèmes se fait quant à elle via des interfaces standard du marché. « Nous travaillons avec les principaux éditeurs d'outils de CAO présents dans les domaines automobile et aéronautique, c'est pourquoi nous avons tenu a rester maître de notre plate-forme technologique sans nous enfermer dans un standard propriétaire tel CAA V5 de Dassault Systèmes », remarque Nick Smith.

La liaison avec le PLM se fait quant à elle via le propre outil de gestion de données de Capital Harness Systems. « Les outils de GDT des principaux éditeurs ne permettent pas un niveau de granularité suffisant pour gérer l'ensemble des données liées à l'équipement électrique d'un véhicule. Ils savent gérer les différents schémas et faisceaux, ainsi que leurs variantes liées aux options. Par contre, ils sont incapables dans la pratique de descendre à un niveau de détail tel que la couleur d'un fil ou d'un connecteur. C'est pourquoi nous passons via un interfaçage de notre outil Capital Manager avec les outils de PLM les plus utilisés, tels Teamcenter Engineering d'UGS dans l'automobile », conclu Nick Smith.

Fruit du hasard, le lendemain de notre rencontre, le groupe Ford Motor annonçait qu'il standardise l'utilisation de la gamme d'outils Capital Harness Systems pour la conception des faisceaux électriques embarqués dans l'ensemble de ses marques automobiles.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus :  http://www.mentor.com

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 25 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles