Nous suivre Industrie Techno

Mémoires Flash : Samsung va plus loin dans la miniaturisation

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Le géant coréen lance la fabrication de puces Flash avec une gravure de 30 nm, actuellement la plus fine dans l’industrie des circuits intégrés.

Alors que Toshiba a démarré en avril dernier, au Japon, la production de mémoires Flash en 32 nm, Samsung Electronics surenchérit en lançant, en Corée du Sud, la fabrication du même type de puces électroniques en gravure de 30 nm, soit le niveau de miniaturisation le plus poussé dans l’industrie des circuits intégrés.

Actuellement, les microprocesseurs les plus avancés bénéficient d’une gravure de 45 nm. Il faudra attendre 2010 pour qu’Intel commence à produire en masse des modèles en 32 nm.

La bataille entre Toshiba et Samsung Elelectronics, les deux leaders mondiaux des mémoires Flash, se joue au nanomètre près. Comme chez le japonais, le fabricant coréen propose ses nouvelles puces en capacité maximum de 32 Gbit. De quoi porter la capacité des cartes mémoires amovibles Micro SD, principale application visée à ce stade, à 8 Go.

Reste à comparer la taille des puces chez les deux concurrents. Car si Samsung Electronics enregistre 3 bits par cellule mémoire, Toshiba en stocke 4.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Orsay Physics et le Cimap lancent Ciclop, un laboratoire pour affiner l'imagerie à l'échelle du nanomètre

Orsay Physics et le Cimap lancent Ciclop, un laboratoire pour affiner l'imagerie à l'échelle du nanomètre

L'entreprise Orsay Physics et le Centre de recherche sur les ions, les matériaux et la photonique (Cimap) ont annoncé le 6 juillet[…]

09/07/2020 | RechercheOptique
Déformer un semiconducteur 2D pour obtenir un photodétecteur sur silicium efficace dans le proche infrarouge

Déformer un semiconducteur 2D pour obtenir un photodétecteur sur silicium efficace dans le proche infrarouge

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

Plastronique, l'électronique en trois dimensions

Avis d'expert

Plastronique, l'électronique en trois dimensions

Plus d'articles