Nous suivre Industrie Techno

Même les baleines sont connectées à l’Internet !

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Même les baleines sont connectées à l’Internet !

Eviter des collisions souvent fatales

© DR

Le réseau Whale Alert utilise les technologies de l’Internet des objets (IoT) pour localiser facilement les baleines et informer les navires croisant dans les parages de leur présence et leur proposer des routes alternatives évitant de potentielles collisions.

Les collisions avec des navires sont l’une des causes principales de décès des grands mammifères marins (cétacés, dauphins…). Peu à peu, les Etats ont pris conscience de l’impact des activités maritimes humaines sur ces animaux car, outre les risques de collision, il y a aussi les ondes des sonars qui les perturbent et les désorientent, et les pollutions qui les empoisonnent.

C’est pourquoi depuis une vingtaine d’années, des associations de défense et de préservation des espèces ont œuvré, en partenariat avec le gouvernement américain, à la mise en place du réseau Whale Alert. Sa vocation première a été de recenser et de suivre les populations de baleines sur la côte Est des Etats-Unis, afin d’informer régulièrement les marins des risques potentiels de collisions dans leur zone de navigation et de leur demander d’adapter leur route et leur vitesse pour les éviter.

Les technologies évoluant, les scientifiques ont pu commencer à placer des balises émettrices sur certains cétacés lors d’opérations de recensement. Parallèlement, les navires commerciaux ont été équipés de capteurs anticollision utilisant la technologie de l’Internet des objets (IoT) pour naviguer au large des baleines et les éviter. Ces systèmes ont été développés dans le respect des directives de la National Oceanic & Atmospheric Association (NOAA).

Pour aller plus loin dans l’usage d’Internet autour de cette cause, une application Whale Alert 2.0 a vu le jour. Disponible sur smartphone, elle permet d’impliquer le grand public dans une approche «crowdsourcing». Tout possesseur de smartphone ayant observé des baleines sur les côtes Est et Ouest des Etats-Unis et du Canada, peut marquer simplement leur position GPS. Les données sont alors transmises en temps réel et permettent la mise à jour permanente des cartes marines de Whale Alert. Les navires concernés se voient alors proposer par Whale Alert des routes alternatives leur permettant d’éviter les collisions et de se conformer aux réglementations de la NOAA.

Le programme Whale Alert est en perpétuelle évolution notamment grâce à l’approche IoT. Ainsi des capteurs acoustiques intégrés à des balises flottantes captent les vocalisations uniques émises par les baleines noires, une espèce particulièrement menacée de disparition, car il n’existerait plus que 450 individus. Leur présence est alors enregistrée et diffusée sur un outil combinant l’Internet des objets et les média sociaux, de manière à sensibiliser davantage le public à la défense de ces baleines.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.whalealert.org & http://www.dnvgl.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Déconfinement] Pourquoi prolonger la distanciation sociale et dépister en masse s'imposent pour éviter une seconde vague

[Déconfinement] Pourquoi prolonger la distanciation sociale et dépister en masse s'imposent pour éviter une seconde vague

Le 12 avril, la veille de l'annonce de la fin du confinement au 11 mai, une modélisation de l’Institut national de la santé et[…]

15/04/2020 | SciencesINSERM
[R&D] Avec l’initiative OpenCovid19, « le but est d'aller vite sans oublier la validation par les pairs », prône Thomas Landrain, cofondateur

[R&D] Avec l’initiative OpenCovid19, « le but est d'aller vite sans oublier la validation par les pairs », prône Thomas Landrain, cofondateur

Le supercalculateur IBM Summit mobilisé pour lutter contre le coronavirus SARS-CoV-2

Le supercalculateur IBM Summit mobilisé pour lutter contre le coronavirus SARS-CoV-2

Un tétraplégique contrôle son exosquelette par la pensée, une première mondiale à Clinatec

Un tétraplégique contrôle son exosquelette par la pensée, une première mondiale à Clinatec

Plus d'articles