Nous suivre Industrie Techno

Meilleures innovations 2016 : les voitures volantes

Meilleures innovations 2016 : les voitures volantes

© TerraFugia

En cette fin d'année, la rédaction d'Industrie & Technologies fait le point sur les innovations qui ont marqué 2016. Retour aujourd'hui sur les différents projets de voitures volantes.

Zee.Aero, Kitty Hawk, Ehang, Terrafugia, et maintenant Airbus : en 2016, les acteurs se sont multipliés sur le marché des “voitures volantes”, au point que certains experts envisagent qu'une commercialisation des premières voitures volantes pourrait intervenir dès 2017 pour certains produits de start-up et, dans un premier temps, pour des applications particulières (sport, défense...).

Taxi aérien, drone à taille humaine, aéronef personnel autonome… Qu’importe la dénomination, de plus en plus de projets autour de ce qui pourrait être une voiture volante voient le jour. Objectif visé ? Inventer la mobilité du futur pour résoudre les problèmes de congestion des grandes mégalopoles.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Zoom sur le partenariat annoncé le 12 janvier entre Renault et l'américain PlugPower sur les véhicules utilitaires[…]

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Plus d'articles