Nous suivre Industrie Techno

abonné

Dossiers

Médecine du futur : la bio-ingénierie au chevet du patient

Alexandre Couto

Sujets relatifs :

, ,
Médecine du futur : la bio-ingénierie au chevet du patient

La santé amorce un tournant majeur, marqué par l’arrivée de l’intelligence artificielle, de la robotique ou encore de l’impression 3D. Autant de technologies prometteuses qui renouvellent l’approche thérapeutique et signent la fin de l’ère du tout-médicament.

Terrain de recherche et d’innovation par excellence, la santé connaît une profonde mutation. Depuis dix ans, les progrès scientifiques et technologiques ont permis d’affiner la compréhension de l’univers du vivant et des mécanismes qui le gouvernent. Le corps humain s’apparente de plus en plus à une machinerie, certes incroyablement complexe, mais dont les pièces peuvent être réparées, améliorées, voire remplacées. Notamment grâce à la robotique, à l’impression 3D et à l’intelligence artificielle (IA), qui s’invitent désormais dans le secteur médical.

Ce changement de paradigme se[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1009

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une étude parue dans Clinical Infectious Diseases le 13 avril indique que le bamlanivimab, l'anticorps monoclonal anti-Covid-19 d'Eli[…]

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

Plus d'articles