Nous suivre Industrie Techno

Mazda choisit un composite de LNP pour ses nouvelles portières

Industrie et Technologies
Le Verton MFX, composite polypropylène renforcé de fibres de verre longues de LNP Engineering Plastics, constitue le matériau de base de la structure de portière de la nouvelle Mazda 6

Le constructeur japonais Mazda a opté pour le Verton MFX, composite polypropylène renforcé de fibres de verre longues de LNP Engineering Plastics (groupe GE Plastics), comme matériau de base de la structure de portière de la Mazda 6. Ce modèle a été lancée en Europe en janvier 2003.

Cette solution est une alternative aux modules fabriqués par emboutissage de tôle ou par moulage par compression de thermoplastiques renforcés par mat de verre. Le composite Verton( MFX de polypropylène à basse viscosité et à écoulement rapide, doté d'une structure très cristalline peut être moulé par injection ou par injection-compression. 

Cette pièce peut ainsi être moulée avec des parois plus minces. Elle est en outre est plus solide et plus légère qu'auparavant, recyclable et permet l'intégration de fonctions, le tout contribuant à abaisser les coûts de fabrication. En l'occurrence, le module de portière Mazda intègre les hauts-parleurs, le mécanisme et le bouton de verrouillage de porte et le régulateur de commande de vitre, améliore l'insonorisation et la sécurité et sert de joint de protection anti-intempéries.

'Pour cette grande pièce, nous avons mis au point une technique d'injection particulière pour réduire les efforts de cisaillement sur les fibres de verre longues, explique Otto de Bont, responsable marketing pour l'Europe chez LNP. Résultat : après moulage, les fibres de verre sont plus longues qu'avec les procédés classiques d'injection, ce qui se traduit par une plus grande résistance au choc. En outre, le procédé s'accompagne de faibles contraintes résiduelles dans la pièce, ce qui donne au final une grande stabilité dimensionnelle'.

Le composite Verton MFX confère par ailleurs au module de portière une résistance à la fatigue à chaud supérieure à celle obtenue avec des composites à base de polyamide. L'aspect de surface de est de haute qualité, avec une peau riche en résine.

Autre avantage du composite Verton MFX, sa faible viscosité permet d'obtenir un débit de plus de 30% supérieur à ceux des polypropylènes classiques renforcés fibre de verre. 

Le constructeur Mazda, basé à Hiroshima au Japon, a annoncé avoir l'intention d'utiliser ce composite et cette nouvelle technologie de mise en oeuvre pour développer d'autres modules fonctionnels sur ses futurs modèles.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus
- Site deLNP Engineering Plastics:  www.lnp.com

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

L'entreprise américaine Boom Supersonic développe un avion destiné à emmener 55 passagers à mach 2.2. Elle a[…]

Des calculs plus performants pour le contrôle non destructif

Fil d'Intelligence Technologique

Des calculs plus performants pour le contrôle non destructif

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Hyperloop TT dévoile sa nouvelle capsule

Hyperloop TT dévoile sa nouvelle capsule

Plus d'articles