Nous suivre Industrie Techno

Mattel et Autodesk mettent l’impression 3D au service des enfants

Mattel et Autodesk mettent l’impression 3D au service des enfants

Va-t-on bientôt trouver l'imprimante 3D Ember d'Autodesk dans les magasins de jouets ?

© DR

Le géant du jouet s’associe à l’éditeur de CAO pour proposer aux enfants des outils de création de jouets en 3D pilotant directement leur impression en 3D. Une initiative destinée à favoriser la créativité et qui s’inscrit dans la démarche ‘‘makers’’. Mais cela suffira-t-il à rendre obsolète les bouts de bois et de ficelle ?

Les enfants sont imaginatifs, encore faut-il leur donner les moyens de l’exprimer physiquement. C’est ce que comptent faire Mattel et Autodesk qui viennent de signer un accord pour mettre à leur disposition les technologies d’impression 3D.

Grâce à cette initiative conjointe, qui associe l’univers des jouets à celui du numérique, une série d’applications permettra aux jeunes consommateurs d’imaginer, de concevoir et de personnaliser leurs propres jouets, puis de leur donner une existence physique grâce à l’impression 3D. Il s’agit de donner à chaque enfant la possibilité de s’essayer au design et à la conception dans un cadre pédagogique, grâce à des applications ludiques qui leur permettront d’apprendre par le biais du jeu. Une démarche qui s’inscrit parfaitement dans la tendance actuelle des ‘‘makers’’ qui encourage la créativité, l’imagination et la personnalisation.

« Autodesk s’engage à fournir de puissantes applications de conception et d’impression 3D pour révéler le potentiel créatif de chacun », a expliqué Samir Hanna, vice-président et directeur général, Grand public et impression 3D chez Autodesk, lors de l’annonce de cet accord. « Ce partenariat nous donne l’opportunité de montrer de quelle manière Spark, notre plate-forme logicielle ouverte dédiée à l’impression 3D, donne vie à des expériences extraordinaires qui font le lien entre le monde physique et celui du numérique, et repoussent les limites de la créativité ».

Le premier opus de la nouvelle famille d’applications, tout comme la plate-forme dédiée pour les projets d’impression 3D de Mattel, devraient être disponibles au second semestre 2015.

Une initiative qui permettra aux enfants d’être fiers d’avoir réalisé quelque chose, mais reste à savoir comment ils appréhenderont le passage du virtuel au physique, car il est si simple de créer un jouet avec quelques bouts de bois, de ficelle et de carton…

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.mattel.com & http://www.autodesk.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Portrait du PDG de Quantum Surgical, Bertin Nahum, qui prépare l’arrivée sur le marché de son prochain robot[…]

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

Interview

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Plus d'articles