Nous suivre Industrie Techno

Matsushita et Toshiba unis dans les écrans LCD

Ridha LOUKIL
Les deux japonais fusionnent leurs activités dans la perspective d'ouvrir la technologie à la télévision.
Après le coréen LG et le néerlandais Philips, c'est au tour de Matsushita et Toshiba de fusionner leurs activités d'écrans à cristaux liquides. Une société commune sera créée à cet effet en avril 2002. Contrôlée à 60% par Toshiba et à 40% par Matsushita, elle détrônera Sharp du rang de numéro trois mondial, après LG-Philips et Samsung.

La nouvelle société développera la prochaine génération d'écrans LCD ainsi que les écrans polymères OLED. Elle se positionne aussi bien sur le marché traditionnel des moniteurs informatiques, où les écrans LCD sont déjà banalisés, que sur le marché émergent de la télévision à écran plat. Tous le fabricants de l'électronique de loisir s'intéressent à ce marché prometteur. Des produits avec une taille d'écran de 15 à 28 pouces arrivent sur le marché. Ils complètent les téléviseurs à grand écran plat en technologie Plasma (plus de 30 pouces). Mais les prix restent encore élevés: 13 000 à 80 000 francs selon la taille. 

Chez Sharp, on ne voit plus l'avenir que dans la technologie LCD dont il est le premier fabricant au Japon avant cette fusion. Il prévoit d'arrêter dans quelques année la production de téléviseurs à tube cathodique au profit de téléviseurs LCD. 

Pour plus d'information, consulter le communiqué.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Puces 3D : un nouvel élan pour le More than Moore

Dossiers

Puces 3D : un nouvel élan pour le More than Moore

Utiliser l’axe vertical en empilant les puces est devenu une piste de choix pour progresser dans l’intégration de[…]

28/01/2022 | 3DCapteur
Microélectronique : les puces voient leur avenir en 3D

Dossiers

Microélectronique : les puces voient leur avenir en 3D

Ce transistor vertical sur lequel misent IBM et Samsung pour repousser les limites de la loi de Moore

Ce transistor vertical sur lequel misent IBM et Samsung pour repousser les limites de la loi de Moore

Le III-V Lab met au point une photodiode record pour les télécommunications de demain

Le III-V Lab met au point une photodiode record pour les télécommunications de demain

Plus d'articles