Nous suivre Industrie Techno

Matériaux : un partenariat franco-chilien sur les fonds baptismaux

Muriel de Véricourt

Sujets relatifs :

, ,
Matériaux : un partenariat franco-chilien sur les fonds baptismaux

Le directeur de l’ENSCR, le président de l’Université de Rennes 1, le recteur de la PUC de Valparaiso, le directeur général du CNRS et le recteur de l’Université du Chili à Santiago lors de la signature de l’accord de partenariat.

© D.R.

Développer de nouveaux matériaux aux propriétés optiques, magnétiques, catalytiques ou encore électriques améliorées : c’est l’un des objectifs du partenariat que le CNRS, l’Université de Rennes 1 et l’Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes (ENSCR) viennent de signer avec sept universités chiliennes, représentant des unités de recherche particulièrement dynamiques dans ce secteur.

Baptisé ''matériaux inorganiques fonctionnels'', le nouveau laboratoire international associé a été officiellement crée le 03 septembre avec la signature d’un accord de collaboration. Objectif : renforcer les échanges entre chercheurs français et chiliens.

« La création de cette entité manifeste une reconnaissance de nos travaux effectués ponctuellement en collaboration avec des universitaires chiliens depuis une vingtaine d’années. Un laboratoire international associé, c’est aussi un label qui devrait favoriser des échanges d’étudiants. Enfin, un financement sera associé à cette convention, dans le cadre d’un projet de recherches sur quatre ans : le CNRS versera 15 000 euros par an et l’Université de Rennes 1 et l’ENSCR contribueront également », indique le coordinateur scientifique du projet côté français, Jean-René Hamon, enseignant chercheur à l’Université de Rennes 1. Les chercheurs du LIA organiseront un symposium international tous les quatre ans.

Muriel de Véricourt

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Dossiers

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Réunis au sein du consortium Quantum Silicon Grenoble, une cinquantaine de chercheurs et d’ingénieurs développent un[…]

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Plus d'articles