Nous suivre Industrie Techno

Matériaux - L'élastomère de silicone devient thermoplastique

Rédaction Industrie et Technologies
La gamme TPSiV de Multibase se destine à l'industrie des joints, des flexibles industriels et des manches et poignées de tous secteurs.


Multibase (groupe Dow Corning) lance une gamme d'élastomères de silicones thermoplastiques. Les produits de la marque TPSiV se mettent donc en œuvre à l'état fondu et peuvent être recyclés par la même voie. En outre, ces élastomères se caractérisent par leur gamme de dureté, de 50 Shore A à 60 Shore D, et leur combinaison de résistance mécanique, à la chaleur, à l'abrasion et aux hydrocarbures. 

Les marchés visés : les joints (y compris d'étanchéité), les flexibles industriels et les manches ou poignées pour l'automobile, les sports et loisirs, l'électroménager... Ces matériaux sont disponibles en noir et « blanc électroménager », mais peuvent être colorés ou imprimés. 

Les matériaux de la série 3000 conviennent à une mise en œuvre par injection, extrusion, soufflage, co-moulage, co-extrusion et surmoulage. Ils assurent en outre une adhérence cohésive et adhésive sur de nombreux polymères : polycarbonate, ABS, polyuréthannes, polyamides et PVC.

Le grade 3010-50A est présenté comme le premier élastomère thermoplastique à offrir une dureté de 50 Shore A et une grande résistance à la traction à une température continue de 150 °C. Ce matériau conserve ses propriétés physiques après 1000 heures d'immersion dans l'eau à 100 °C.

Autre grade à noter : le 3011-60A, exempt de plastifiant, se caractérise par ses propriétés d'étanchéité et d'adhérence sans adhésif. En terme de propriétés sensorielles, ce grade serait plus chaud, moins rigide, moins collant, moins rugueux et moins bruyant que les élastomères thermoplastiques actuels. 
Michel Le Toullec 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

L'électrolyseur de 2 mégawatts au cœur de l'usine de production d'hydrogène décarboné[…]

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles