Nous suivre Industrie Techno

IT, L'enquête continue

Marseille : les technos du ferry électrique

Thomas Blosseville
Marseille : les technos du ferry électrique

Le ferry électrique navigue depuis février 2010

© DR

Le ferry du Vieux-Port de Marseille, immortalisé par Marcel Pagnol, a un successeur. Un catamaran de 15 tonnes, navigant à 7,5 km/h, et entièrement électrique. Découvrez les technologies pour gérer l'énergie à bord de ce ferry propulsé aux électrons.

Le César, ferry du Vieux-Port de Marseille immortalisé par Marcel Pagnol, a été déclaré inapte au transport du public. Puis remplacé par un catamaran 100 % électrique, propulsé grâce à 2 tonnes de batteries nickel-cadmium d'une capacité de 135 Ah. Celles-ci sont rechargées, en partie, par 24 panneaux photovoltaïques en silicium polycristallin ou monocristallin (40 % des besoins énergétiques en été). Et par une prise électrique Maréchal avec reconnaissance de branchement, pour empêcher le démarrage du bateau en charge. C'est Mayday Electronique, basé à Cassis (Bouches-du-Rhône), qui s'est chargé de la gestion de l'énergie à bord.

L'asservissement

Le principal défi était l'asservissement entre la barre de direction (la Mairie de Marseille a imposé une roue) et la propulsion. Le bateau possède deux moteurs électriques. L'un à l'arrière, l'autre à l'avant pour que le bateau puisse naviguer dans les deux sens. Un asservissement de position a été mis en place. Chaque moteur est équipé d'un variateur de vitesse. Mayday a conçu un circuit électronique sur mesure. Selon la position de la barre de direction, il reçoit une consigne des potentiomètres et l'envoie aux moteurs pas à pas. 

La sécurité

Des capteurs mesurent la température et le taux d'hydrogène (dégagé notamment pendant la charge des batteries) dans les deux coques du catamaran. Par sécurité, les batteries sont disposées dans un caisson étanche et ventilé. Un refroidissement par l'eau de mer aurait été plus efficace thermiquement. Mais plus complexe à mettre en oeuvre.

Thomas Blosseville

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Flying Whales : un dirigeable pour transporter les charges lourdes

Flying Whales : un dirigeable pour transporter les charges lourdes

Le ballon dirigeable LCA60T de Flying Whales a terminé fin janvier 2019 sa première campagne d’essais dans la soufflerie lilloise[…]

19/02/2019 | TransportONERA
[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

Trophée de l’ingénieur de l’année : Céline Feugier et sa recharge express

Exclusif

Trophée de l’ingénieur de l’année : Céline Feugier et sa recharge express

Nucléaire, fossiles, renouvelables… ce qu’il faut retenir de la PPE

Nucléaire, fossiles, renouvelables… ce qu’il faut retenir de la PPE

Plus d'articles