Nous suivre Industrie Techno

Marquage laser - Une micromachine transportable

Rédaction Industries et Techniques
Dévoilé par Laser Cheval au Midest 2001, cet équipement de 50 Kg allie simplicité d'utilisation et polyvalence.

Fruit de l'expérience que possède le spécialiste bisontin Laser Cheval dans le domaine de l'utilisation industrielle du laser, cet équipement constitue, à plusieurs points de vue, une première sur le marché.

Acier, laiton, aluminium, cuir, plastique... le LEM assure le marquage indélébile sur une surface de 110 x 110 mm de tous les supports. C'est aussi, selon le fabricant, l'équipement le plus compact du marché : 500 mm de large, 700 mm de haut et 700 mm de profondeur pour un poids de 50 kg.

Facilement transportable, il s'installe dans tous les coins et les recoins de l'entreprise. Même sur un bureau. L'esthétique n'a pas été oubliée, ce qui ne gâche rien au plaisir. Son design, signé Caligo, un spécialiste du domaine, a été réalisé dans un esprit poussé d'ergonomie. La simplicité d'utilisation, est en effet un des atouts importants de la machine : il suffit de la brancher au réseau électrique et de sélectionner le marquage idoine à l'aide du PC et du logiciel LENS de Laser Cheval.

L'opération est presque instantanée, non polluante (sans acide, ni encre, ni solvant), peut être réalisée en série ou pièce par pièce et sans danger pour l'utilisateur (le laser utilisé est de type classe 1). Ce "poids-plume", qui ne nécessite aucun consommable, existe en trois versions de densité de puissance laser (20, 40 et 80 MW/cm3). Mirel Scherer

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Que la lumière soit… Car c’est grâce à cette dernière que des chercheurs de l’Université de[…]

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

La startup Geolith prête à industrialiser son procédé pour capturer le lithium des eaux souterraines d'Europe

La startup Geolith prête à industrialiser son procédé pour capturer le lithium des eaux souterraines d'Europe

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Plus d'articles