Nous suivre Industrie Techno

Mariage réussi du silicium et du nitrure de gallium

Ridha Loukil

Des chercheurs du MIT sont parvenus à combiner dans la même puce électronique les deux semiconducteurs.

Une équipe du Massachusetts Institute of Technology (MIT), dirigée par Tomas Palacios, professeur adjoint au Département de génie électrique et informatique, a réussi à combiner deux matériaux semi-conducteurs, le silicium et le nitrure de gallium, dans une même puce électronique. Un rêve que les chercheurs tentent de concrétiser depuis des décennies.

                                                      


Cette avancée ouvre de nouvelles perspectives dans l’intégration électronique. Le silicium et le nitrure de gallium sont deux semi-conducteurs complémentaires utilisés sur deux types de composants aujourd’hui distincts. Alors que le silicium sert à réaliser des composants de traitement comme les microprocesseurs, les mémoires ou les circuits logiques, le nitrure de gallium est employé pour des composants opto-électroniques (diodes laser, LED…) ou radiofréquences. Avec la découverte du MIT, il serait possible de combiner ces différentes fonctions dans le même composant. "On pourrait potentiellement intégrer toutes les fonctions du téléphone mobile sur une seule puce", explique Tomas Palacios.
 
L’intérêt de cette innovation est de se prêter à une production simple en utilisant la technologie standard de fabrication des puces en silicium. Le MIT est en pourparlers avec plusieurs sociétés de semi-conducteurs pour l’exploitation commerciale de ce résultat de recherche. L’arrivée sur le marché de puces hybrides en silicium et nitrure de gallium pourrait intervenir dans deux ans.
 
Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Une équipe de chercheurs de l’Université Purdue, aux Etats-Unis, a mis au point un transistor en phosphore noir capable de[…]

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Vaccin de Pfizer, aérosols et moteur ionique… le best of techno de la semaine

Vaccin de Pfizer, aérosols et moteur ionique… le best of techno de la semaine

Plus d'articles