Nous suivre Industrie Techno

Manutention - Le chariot adopte une structure en arche

Rédaction Industrie et Technologies
L'architecture en arche du chariot H25 de Fenwick assure une répartition homogène des efforts lors de la manipulation de charges.
L'architecture en forme d'arche du chariot H25 de Fenwick assure une répartition homogène des efforts engendrés par la manipulation de la charge. Les vérins d'inclinaison du mât ne se cachent plus derrière les roues avant à la base du mât. Ils sont désormais clairement en évidence, juchés au dessus de la cabine. Leur base prend appui à l'arrière du toit du chariot, alors que l'autre extrémité est arrimée en haut du mât.

L'ensemble des forces s'équilibre sur les deux essieux par l'intermédiaire du mât monté directement sur l'axe de traction, des vérins situés en position supérieure et des montants de la structure monobloc formant le châssis et la cabine.

A vide, le chariot est parfaitement équilibré : 50% des masses sur l'essieu avant et 50% sur l'essieu arrière. Les vérins d'inclinaison transfèrent une partie des forces à l'arrière du chariot. Le contrepoids a ainsi pu être fortement réduit. Du coup, le H25 a perdu 800 kg !

La disparition des vérins d'inclinaison à la base du mât a permis de monter le mât directement sur l'axe de traction. Les mâts sont plus proches du cariste qui profite ainsi d'un plus grand champ de vision. Pour améliorer encore la visibilité, la section des mâts a été réduite et les flexibles supprimés des montants grâce à des enrouleurs intégrés sous le plancher.

Autre évolution remarquable, l'écran de contrôle est logé dans l'angle supérieur droit de l'abri cariste. La disparition du tableau de bord a permis d'abaisser la console avant dégageant ainsi la vue sur les fourches.YB

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au salon Euronaval, le programme « Smartship » met en avant ses premiers démonstrateurs de navires intelligents

Au salon Euronaval, le programme « Smartship » met en avant ses premiers démonstrateurs de navires intelligents

Au salon Eurovanal, qui se tient en ligne du 19 au 25 octobre, maritime rime avec numérique. A cette occasion le Pôle de[…]

« Les ondes térahertz mettent le contrôle non destructif en ligne à la portée des chaines de production », lance Clément Jany, CTO de TiHive

« Les ondes térahertz mettent le contrôle non destructif en ligne à la portée des chaines de production », lance Clément Jany, CTO de TiHive

Création de France Additive pour structurer la filière d'une impression 3D devenue véritable outil de production

Création de France Additive pour structurer la filière d'une impression 3D devenue véritable outil de production

[Terrain de Jeu] Des billes au bout des doigts

[Terrain de Jeu] Des billes au bout des doigts

Plus d'articles