Nous suivre Industrie Techno

Maker Faire fait étape à Paris

Maker Faire fait étape à Paris

Venez faire par vous même

© DR

Week-end musique ou week-end bricolage ? La première Maker Faire rassemblant les tenants de l’utilisation des nouvelles technologies pour satisfaire leurs passions va se dérouler à Paris. L’occasion de faire un point sur un mouvement planétaire où high tech, bricolage et échanges participatifs font bon ménage.

Une Maker Faire va se tenir ce week-end, 21 et 22 juin en clôture de Futur en Seine, au Centquatre à Paris. Si ce n’est pas la première en France, une Mini Maker Faire avait eu lieu à Saint-Malo en octobre dernier à l’initiative du FabShop, c’est la première d’envergure nationale.

Les Maker Faire sont nées aux Etats-Unis en 2006, à l’initiative de Dale Dougherty, pour rassembler la communauté des ‘‘Maker’’, ces bricoleurs du XXIe siècle qui n’hésitent pas à mettre la main à la pâte et à utiliser de multiples technologies de pointes pour satisfaire leurs passions.

Des bricoleurs fervent adeptes des ‘‘FabLab’’ qui leur permettent d’accéder aux dernières technologies de conception et de fabrication pour matérialiser rapidement et précisément leurs projets (modélisation 3D, impression 3D, découpe laser…). Mais outre ces aspects technologiques, ce qui est remarquable c’est que cette communauté se veut très collaborative et participative. Ici tout le monde discute et s’échange des idées pour essayer de trouver collectivement des solutions aux problèmes rencontrés par chacun, qu’il s’agisse de projets ‘‘déjantés’’ ou de matérialiser le premier prototype d’une start-up promise à un bel avenir.

Une diversité que l’on retrouve parmi les 120 participants à cette Maker Faire Paris. On découvrira ainsi de multiples projets d’imprimantes 3D dont certaines sont spécialisées dans les pâtes alimentaires ou les crêpes, des interfaces gestuelles sans contact, des T-shirt incluant des capteurs pour contrôler votre effort sportif, sans compter de multiples robots humanoïdes ou des applications tournées vers la culture bio. Une diversité que l’on découvrira aussi à travers le cycle de conférences qui l’accompagne cette Maker Faire. Avec un regret toutefois sur l’absence du traitement des aspects juridiques pour mettre en garde contre le pillage de la propriété intellectuelle ou les risques liées à l’usage de pièces qui n’ont pas les caractéristiques des originaux.

De l’imprimante à crêpes au logiciel de programmation

Une initiative qui reçoit le support de grands noms de l’industrie tel MathWorks qui profite de l’occasion pour faire la finale d’un concours de programmation de Rover martien à l’aide de ses logiciels Matlab et Simulink, pré-annonçant la sortie prochaine d’une version ‘‘Home’’ de ses logiciels pour une centaine d’euros, ou Autodesk qui entend montrer sa volonté d’aller vers l’impression 3D pour tous avec la sortie prochaine d’une machine. On retrouve aussi Intel qui commercialise des processeurs et des micro-contrôleurs à bas coût pour piloter les ‘‘inventions’’ ou Trimble SketchUp pour la modélisation 3D intuitive. Enfin, Leroy Merlin, l’un des géants de la grande distribution dans le domaine du bricolage, assure la promotion des nouvelles technologies de fabrication, grâce à un camion de démonstration itinérant parcourant la France, ce qui lui permet aussi de connaître les futurs besoins de ses clients.

Car nous sommes déjà tous des Makers.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.makerfaireparis.com/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles