Nous suivre Industrie Techno

Machine de découpe au jet d’eau ultra-précise

Jean-François Preveraud
Machine de découpe au jet d’eau ultra-précise

© DR

La Womajet/microWaterjet est capable de découper des matériaux même fragiles avec une précision de ±1 micron. Sa vitesse de découpe peut atteindre 4 000 mm par minute.

La société MDC Max Daetwyler AG, constructeur de machines de précision, et la société Waterjet AG, spécialiste de la découpe au jet d’eau, ont mis au point en collaboration avec NUM une machine de découpe au jet d’eau CNC capable de découper des matériaux avec une précision de ±1 micron, ce qui est 20 fois plus précis que les machines de la concurrence. La nouvelle machine Womajet/microWaterjet consomme beaucoup moins d’eau et d’abrasif que les systèmes traditionnels et ouvre de nouveaux domaines d’application pour cette technologie de traitement des matériaux.

Eviter l’altération des matériaux

La plupart des nouveaux matériaux de fabrication de produits utilisés ces dernières années réagissent négativement sous l’effet de la chaleur lors de l’usinage. L’utilisation d’un jet d’eau pour effectuer l’opération de découpe permet de s’assurer que la structure du matériau reste inchangée.

La technique peut être en outre utilisée sur pratiquement n’importe quel type de matériau, y compris les denrées alimentaires, pour autant qu’elles ne soient pas solubles dans l’eau. A la lumière de ces informations, MDC Max Daetwyler, Waterjet et NUM ont décidé d’associer leur savoir-faire pour développer conjointement une machine de découpe au jet d’eau destinée au traitement des matériaux.

Découper des faces de 20 microns

Le procédé de fabrication offert par la Womajet/microWaterjet est stable, précis et reproductible et permet de créer des contours complexes. Il peut prendre en charge des largeurs de facette jusqu’à 20 microns (0,02 mm). La machine utilise un jet d’eau de très grande précision dont le diamètre est inférieur à 300 microns, et peut découper des matériaux à une vitesse pouvant atteindre jusqu’à 4 000 mm par minute. Les trois axes de la machine sont commandés par des variateurs NUMDrive C, dont la haute densité de puissance permet de réduire la taille de l’armoire de commande. Un système CNC NUM Flexium, équipé d’un pupitre opérateur NUM FS152i pour les commandes d’entrée, assure la commande globale de la machine.

Utilisable sur de nombreux matériaux

La Womajet/microWaterjet peut s’adapter à un grand nombre de matériaux, notamment les matériaux biocompatibles pour des applications médicales, le Kevlar, les matériaux en fibre de verre et carbone comme ceux utilisés dans le secteur automobile et les matériaux composites utilisés dans les secteurs aéronautique et aérospatiale. Dans chaque cas, toutes les opérations de découpe sont effectuées sans dégradation des caractéristiques ou des propriétés des matériaux. Une application inhabituelle qui suscite déjà un très grand intérêt est la découpe de composants de précision pour le secteur de l’horlogerie, ce qui favorise une renaissance des montres mécaniques des prestigieux fabricants suisses.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.daetwyler.com & http://www.waterjet.ch & http://www.num.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

Dans les veines de la soufflerie Jules Verne, à Nantes, composants du bâtiment, véhicules et autres équipements industriels[…]

A Toulouse, les composites visent le ciel

A Toulouse, les composites visent le ciel

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

Fil d'Intelligence Technologique

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

Plus d'articles