Nous suivre Industrie Techno

Lyon inaugure son institut des nanotechnologies

Industrie et  Technologies
Cette entité de recherche résulte de la fusion de trois laboratoires lyonnais et regroupe 200 personnes qui vont mutualiser leurs travaux.


L'Institut des Nanotechnologies de Lyon (INL) a pour vocation de développer des recherches dans le domaine des micro et nanotechnologies et de leurs applications. Il résulte de la fusion de trois laboratoires lyonnais (LEOM- École centrale de Lyon, LPM-INSA de Lyon, LENAC-Université Claude Bernard, Lyon 1).

L'INL est une unité mixte de recherche avec pour tutelles le CNRS, l'École centrale de Lyon, l'INSA de Lyon, l'Université Claude Bernard Lyon 1, ainsi que CPE Lyon en partenaire associé.

Ce nouvel institut va mener des recherches qui s'étendent des matériaux aux systèmes et permettre l'émergence de filières technologiques complètes pour plusieurs secteurs d'application : les semi-conducteurs ; la microélectronique ; les télécommunications ; l'énergie ; la santé ; la biologie ; le contrôle industriel ; la défense ; l'environnement.

Les acteurs de l'INL font partie du cluster "microélectronique, nanosciences, nanotechnologies" de la région Rhône-Alpes. Leurs projets s'inscrivent aussi dans les thématiques de plusieurs pôles de compétitivité dont Minalogic, Lyon Biopôle, Axelera...

L'institut est réparti sur trois sites d'établissement d'enseignement supérieur : École centrale de Lyon, INSA, Université Claude Bernard Lyon 1 et regroupe environ 200 personnes dont 71 chercheurs permanents. L'INL est équipé de 200 m2 de salle blanche et de 300 m2 de salles technologiques propres constituant la plate-forme NanoLyon. Son budget total hors salaires est de 2,5 à 3 millions d'euros.

Michel le Toullec

Pour en savoir plus : http://inl.ec-lyon.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles