Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Lufthansa se lance sur le marché des drones avec le chinois DJI

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Lufthansa se lance sur le marché des drones avec le chinois DJI

Lufthansa a déjà testé l'utilisation de drone pour l'inspection des pales d'éoliennes.

© oro-photography

La compagnie allemande Lufthansa compte, à travers sa filiale Lufthansa Aerial Services, développer une nouvelle offre d’inspection d’infrastructures à l’aide de drones. Elle s’appuiera sur les aéronefs du chinois DJI pour mettre en œuvre cette nouvelle activité. 

Lufthansa va-t-elle devenir la première compagnie aérienne opérateur de drones ? C’est en tout cas ce que laisse entendre un accord que l’entreprise allemande vient de signer avec le chinois DJI, spécialisé dans la fabrication de drones de loisir et notamment connu pour son modèle Phantom.

La filiale Lufthansa Aerial Services (LAS) entend, en effet, utiliser les drones de DJI et s’appuyer sur des logiciels pour surveiller les infrastructures de ses futurs clients. LAS compterait notamment équiper les drones chinois de systèmes d’imagerie thermiques afin d’inspecter des réseaux ferroviaires et électriques, des systèmes photovoltaïques, des champs éoliens, des pipelines ou encore des sites d’extraction et certains chantiers. Les deux sociétés collaboreront afin d'améliorer les technologies utilisées selon les besoins des clients.

LAS a d’ores et déjà mené un projet pilote avec un fabricant d’éoliennes pour lequel elle a utilisé les aéronefs de DJI afin d’inspecter les pales des structures. Une tâche qui nécessite habituellement l’intervention d’un technicien cordiste. Pour la compagnie, l’utilisation de drones permet de gagner du temps, d’élever le niveau de sécurité mais également de collecter plus de données qui pourront être exploitées lors d'analyses ultérieures dans une logique de maintenance.

Luftansa assure vouloir proposer une offre complète allant du conseil, à l’analyse de données en passant par l'opération d’aéronefs et la formation de pilotes de drones au sein du programme Lufthansa Flight Training.

Selon un article du Wall Street Journal,  Lufthansa envisagerait également d’utiliser des drones pour l’inspection de ses propres avions à la suite d’impacts d’oiseaux ou de collisions similaires. Une approche déjà adoptée par EasyJet. Dès 2014, la compagnie low cost a noué un partenariat avec le Bristol Robotics Laboratory pour développer des petits aéronefs sur mesure capables d’inspecter dans les moindres détails la carlingue de ses engins.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

Plus d'articles