Nous suivre Industrie Techno

Luc Barthélémy gère les projets de R&D tous azimuts d’Akka

Jean-François Preveraud
Luc Barthélémy gère les projets de R&D tous azimuts d’Akka

Imagerie, mobilité, robotique, automobile, aéronautique... il gère des projets dans de multiples secteurs

© DR

Qu'ils soient plutôt entrepreneurs ou scientifiques de haut vol, agitateurs d'idées ou orchestrateurs de talent, passionnés de technique ou fins analystes de ses usages, les cinquante pesonnalités dont nous vous proposons de découvrir le portrait jouent un rôle majeur dans l'innovation en France. C'est le cas de Luc Barthélemy, pilote de la Link&Go d'Akka Technologieshttp://research.akka.eu/

Dès son diplôme d’ingénieur de l’Esiee, option informatique, en poche, Luc Barthélémy entame un DEA vision artificielle et imagerie numérique à l’Université de Nice-Sophia Antipolis avec un stage de recherche à l'Inria.

A l’issue de cette formation, il entre en 1994 comme développeur logiciel chez Thales ISR. Il y participera pendant 4 ans au développement et à l’évolution d’outils de cartographie interactifs pour les systèmes de commandement militaires et civils. Il rejoint ensuite la région de Toulouse où il passe trois ans chez LivePicture pour développer plusieurs projets liés au monde de la photographie pour Kodak, Warner Bros et Fuji Film. Activité qu’il poursuivra chez l’éditeur de logiciels EGG Solutions où il travaillera pendant deux ans, en tant que responsable de projet, le développement d’un logiciel d’acquisition, d’édition et de publication de photos et de vidéos panoramiques.

Il entre chez Akka Technologies où il va superviser les activités de l’ingénieriste dans plusieurs projets européens. De 2004 à 2006, ce sera Avitrack pour la surveillance par traitement d’images vidéo des opérations de maintenance et d’approvisionnement des avions lors des escales. De 2006 à 2008, ce sera Easaier pour l’indexation automatique d’archives sonores, avec notamment le développement d’une interface 3D avec affichage autostéréoscopique. De 2008 à 2011, il gérera le projet Co-Friend porté par Akka pour créer un système de traitement d’images permettant de reconnaître et de suivre les activités humaines autour des avions lors des escales. De 2010 à 2012, il gérera le projet de recherche Quasper, visant à développer une plate-forme de qualification et de certification de systèmes de perception pour la surveillance des infrastructures routières et ferroviaires.

Enfin, de 2012 à 2014, ce sera Link & Go, un démonstrateur de véhicule électrique autonome connecté. Il coordonnera les différentes équipes d’Akka chargées de l’architecture du système et des développements mécanique, électrique et électronique, tout en étant responsable de l’équipe chargée de la conduite autonome. Ce projet sera l’objet de nombreuses innovations dont certaines conduiront aux dépôts de brevets. Ce projet obtiendra le Grand prix national de l'ingénierie 2013 décerné par le Syntec.

Depuis 2013, Luc Barthélémy supervise les projets de R&D, tant européens que propres, que Akka mène dans de multiples domaines tels la robotique (robot autonome d’inspection des avions en escale), la mobilité (Link & Go, partage du contrôle entre l’humain et la machines…) et l’aéronautique (drones autonomes…).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles