Nous suivre Industrie Techno

Louis Gallois, le haut fonctionnaire au service de l’industrie

Jean-François Prevéraud
Louis Gallois, le haut fonctionnaire au service de l’industrie

© dr

Gardez ces cinquante-là à l'œil. Aujourd'hui, demain, ce sont eux qui "font", et même qui "sont" l'innovation à la française. Les 50 personnalités incontournables dont Industrie & Technologies vous livre le portrait jouent toutes un rôle de premier plan. C'est le cas de Louis Gallois, président du conseil de surveillance du groupe PSA Peugeot Citroën et co-président de La Fabrique de l’industrie. Consultez notre sélection des 50 personnalités qui font l’innovation en France

Grand serviteur de l'État, patron médiatique à l'image sociale travaillée, classé à gauche, Louis Gallois est décrit comme un dirigeant solitaire. Diplômé de HEC, il intègre l’ENA et à sa sortie en 1972, il entre à la direction du Trésor.

En mai 1981, il devient directeur de cabinet de Jean-Pierre Chevènement, ministre de la Recherche et de la Technologie. Il est ensuite nommé directeur général de l’Industrie, ministère de l'Industrie en septembre 1982, puis chargé de mission au ministère de l’Économie, des Finances et de la Privatisation en octobre 1986. Il retrouve la direction du cabinet de Jean-Pierre Chevènement, cette fois ministre de la Défense, en mai 1988.

En juillet 1989, il est nommé PDG de Snecma, puis d’Aerospatiale en juin 1992. Il passe ensuite à la SNCF en juillet 1996. Il y restera 10 ans. Il est nommé coprésident d'EADS en juillet 2006 ainsi que PDG de la branche civile, Airbus en octobre. Il devient PDG d'EADS en juillet 2007, où il veut rééquilibrer activités civiles et militaires à l'horizon de dix ans.

En octobre 2011, il prend la présidence de La fabrique de l'industrie, un laboratoire d'idées patronal nouvellement créé pour réfléchir aux enjeux et aux perspectives de l'industrie française.

Son mandat à EADS prend fin le 31 mai 2012, il est alors nommé Commissaire général à l'investissement pour gérer les Investissements d'avenir. Poste qu’il quittera en mars 2014 pour présidence du conseil de surveillance du groupe PSA Peugeot Citroën. Il conserve aussi la co-présidence de La fabrique de l’industrie aux côté de Denis Ranque.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Pas encore en vacances ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider à garder néanmoins le sourire.[…]

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Mobilité hydrogène : Plastic Omnium ouvre deux centres de R&D en Belgique et en Chine

Mobilité hydrogène : Plastic Omnium ouvre deux centres de R&D en Belgique et en Chine

Plus d'articles