Nous suivre Industrie Techno

Logiciel embarqué : création de Geensys

Industrie et  Technologies
L'ingénieriste nantais Ayrton Technology reprend l'éditeur TNI-Software pour former Geensys. Objectif : devenir l'un des leaders du monde de l'embarqué.


J'ai eu l'occasion de vous présenter ici même au mois d'avril dernier, TNI-Software, (50 personnes, 4,5 M€ de chiffre d'affaires), éditeur français spécialisé dans les solutions d'aide à la conception et des services pour l'ingénierie des systèmes embarqués temps réel et les automatismes industriels. (Voir notre lettre du 26 avril).

TNI-Software a été reprise cet été par Ayrton Technology, une société nantaise de 157 personnes (10 M€ de CA en 2005, + 26 %), qui est centrée sur les services, le conseil et l'ingénierie de systèmes et logiciels embarqués. Il s'agit là de la première opération de croissance externe de la PME bretonne depuis sa création en 2001. Notons qu'Ayrton Technology est la 3e société d'ingénierie française à avoir obtenu la certification CMM-I niveau 3 fin 2006 et qu'elle a été récompensée pour sa croissance et son dynamisme par le prix Gazelle 2005.

Cette reprise a donné naissance à Geensys, issu de la fusion des deux sociétés, qui veut devenir un acteur global fortement différencié du monde de l'embarqué, capable de fournir du conseil et de l'assistance à projet de haut niveau, des outils et des services méthodologiques à forte valeur ajoutée, des blocs d'IP, ainsi que de l'ingénierie électronique et mécatronique. Les secteurs de prédilection de l'entreprise sont l'automobile, l'aéronautique et l'espace, la défense, le transport ferroviaire, l'industrie et l'énergie, les télécommunications.

« Dans l'embarqué, les métiers, les chaînes de développement de valeur, mais aussi les systèmes technologiques, s'interpénètrent au rythme soutenu des bouleversements de notre économie aujourd'hui mondialisée. Les entreprises se réorganisent pour faire face à la complexité, maîtriser leurs coûts et le time-to-market. En leur apportant conjointement les solutions logicielles de renommée internationale de TNI-Software, les produits de services à forte valeur ajoutée, l'expertise et les capacités d'ingénierie éprouvées de Ayrton Technology, nous devenons un agent de changement de premier rang », estime Serge Laverdure, CEO de Geensys et ancien fondateur d'Ayrton Technology.

Une approche globale

Forte maintenant d'une équipe de 245 ingénieurs et de l'expertise cumulée au sein d'Ayrton Technology depuis 2001, Geensys est capable de proposer une offre de services complète et de qualité, intégrant l'accompagnement du client sur ses projets dans son métier, jusqu'à la prise en charge complète d'un projet ; elle dispose de 3 laboratoires de recherche et de développement à Brest, Paris et Nantes ; elle est ainsi capable d'adresser les dimensions software et hardware, mécatroniques et électroniques de ces projets, dans leurs phases de conception, intégration, prototypage, voire industrialisation.

Grâce à une certification CMMi de niveau 3 acquise en 2006, la société est en mesure de garantir à ses clients une bonne maîtrise des processus de développement externalisés, de même qu'elle est en mesure de contribuer largement à l'amélioration des processus de développement et au succès de leurs projets.

En matière d'outils et de méthodes, Geensys dispose d'un capital technologique, d'un réservoir d'innovation et d'un portefeuille d'outils de réputation internationale dans le secteur des systèmes embarqués distribués, apportés par TNI-Software. Geensys peut dès lors se prévaloir d'une offre rare, sur le marché au plan mondial, dans les domaines de l'ingénierie des exigences et de solutions outillées innovantes pour la conception système à base de modèles.

Ces solutions sont basées sur des outils de simulation et de vérification, tels Reqtify, Controlbuild, Cosimate, Safety Tests Builder ou Autosar Builder, qui sont utilisées dans de nombreux secteurs de l'industrie pour améliorer la qualité et la performance des applications ; elles facilitent le travail collaboratif des métiers concernés et augmentent la robustesse du processus de développement sur tout le cycle de conception, validation, intégration.

Répondre aux nouvelles attentes du marché

« A l'heure où la consolidation est de mise à la fois chez nos clients, mais aussi chez les principaux éditeurs travaillant sur le monde de l'embarqué, notre rapprochement avec Ayrton Technology et la création dans la foulée de Geensys, vont bien dans le sens de ce que veut le marché. Nous serons ainsi directement impliqués avec nos outils au cœur des multiples projets auxquels participe Ayrton Technology », estime Eliane Fourgeau, qui est maintenant Vice-Présidente des Ventes et du Marketing de Geensys, après avoir rempli la fonction de Directeur Général chez TNI-Software.

Notons que les deux sociétés se connaissent bien pour travailler ensemble, en collaboration avec Valéo et PSA, au sein du Pôle de compétitivité Automobile Haut de Gamme, sur le projet O4A (création de logiciels Open Sources autour du standard Autosar), qui vise à mettre à disposition des constructeurs automobiles des outils de conception permettant d'améliorer la qualité de l'électronique embarquée.

Geensys se fixe l'objectif ambitieux de fournir à ses clients du secteur automobile notamment, tout un ensemble de blocs de propriété intellectuelle (IP), modules logiciels réutilisables. Des plans sont d'ores et déjà en place pour couvrir le marché émergeant de l'IP dans ce secteur et fournir des piles de communication et des modules logiciels réutilisables sur différents MCUs (microcontrôleurs) pour des écrans de tableau de bord multifonctions notamment. D'autres blocs d'IP sont en développement, au rang desquels figurent des modules OSEK, des couches Flexray, ainsi qu'une pile Autosar ICC3 complète, équipée d'une famille d'outils de configuration.

Héritage de TNI-Software, Geensys est Membre Premium du Consortium Autosar auquel elle participe activement ; elle est, au même titre, Membre Add-in Provider de la fondation Eclipse et contributeur sur certains projets de la fondation dont elle anime les dynamiques au plan européen sur le secteur de l'embarqué, ainsi qu'au plan national.

« Notre intégration dans Geensys va nous donner accès à une force de développement importante. Cette véritable usine à logiciels va nous permettre d'accélérer le développement de nos produits et d'y intégrer les spécificités métiers propres à chacun des secteurs industriels pour lesquels nous travaillons. Cela va aussi nous permettre de développer des blocs de propriété intellectuelle sur étagère, qui seront réutilisables d'un secteur à l'autre. De plus, nous souhaitons insérer ces développements dans le cadre d'une démarche Open Source en proposant à nos clients des approches commerciales plus innovantes que les traditionnelles royalties. Pourquoi ne pas imaginer un paiement initial modéré, assorti d'une obligation de faire profiter la communauté des utilisateurs des améliorations apportées ? Enfin, nous allons travailler en étroite collaboration avec les équipes d'ingénierie de Geensys, qui maîtrisent parfaitement l'approche CMMi, de façon à garantir la qualité de tous nos développements. Et de manière réciproque, nous allons leur apporter notre savoir-faire dans le domaine de la traçabilité des projets avec Reqtify », explique Eliane Fourgeau.

Signalons pour terminer que Serge Laverdure annonçait récemment son intention de faire au moins deux acquisitions de sociétés françaises en 2007 et pour cela sa volonté d'ouvrir son capital en faisant une levée de fond de l'ordre de 15 millions d'euros. L'objectif étant que Geensys représente un groupe d'environ 600 personnes d'ici 3 ans. Il va donc falloir rester à l'écoute.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus :  http://www.geensys.com & http://www.tni-software.com & http://www.ayrtontechnology.com

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 26 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Analyse

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

 Visé par les lois sur l’économie circulaire, le secteur de l’emballage doit s’adapter pour rendre ses packagings[…]

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Dossiers

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles