Nous suivre Industrie Techno

Logiciel de simulation multi-physiques 1D - 3D

Jean-François Preveraud
Logiciel de simulation multi-physiques 1D - 3D

SimulationX, un environnement de travail mixant 1D et 3D multi-corps

© DR

ITI lance la version 3.3 de son logiciel de simulation multi-physiques 1D - 3D, SimulationX. Il annonce aussi un partenariat avec National Instruments autour de la mécatronique.

A l’occasion de son implantation en France, l’éditeur allemand ITI, annonce la sortie de la version 3.3 de son logiciel de simulation multi-physiques 1D - 3D, SimulationX. Celui-ci permet de modéliser l’interaction des composants d’un système multi-physiques pour en simuler le comportement dynamique et/ou statique. Il intègre également les lois de contrôle (continu ou discret) du système étudié.

SimulationX est un logiciel de simulation multi-physiques dédié au développement, à la conception et à l’optimisation des systèmes, sous-systèmes et composants. Véritable alternative aux principaux outils du marché, basé en intégralité sur le langage de programmation scientifique Modelica, SimulationX offre une plate-forme ouverte et globale intégrant tous les éléments physiques issus des domaines de la mécanique, de l'hydraulique, de la pneumatique, de la transmission de puissance, de l'électromécanique, de l'électrique, de l'électronique, du magnétique, du thermique et de la thermodynamique.

La version 3.3 de SimulationX est disponible en mode On Demand et intègre entre autres les fonctionnalités suivantes :

- Un éditeur ergonomique de code Modelica avec correcteur automatique de syntaxe ;
- Un enrichissement des librairies métiers (nouveau modèle moteur, contact came, engrenage conique…) ;
- Un export du code C sur plate-forme temps réel intégrant le solveur à pas fixe de SimulationX ;
- L’intégration des modèles dans les plates-formes de National Instruments : LabVIEW et VeriStand.

SimulationX 3.3 est commercialisée en France à partir de 4 600 € HT.

Un partenariat avec National Instruments pour la mécatronique

Fort de ce positionnement sur le marché de l’ingénierie des systèmes virtuels, ITI a signé un partenariat avec National Instruments (NI), spécialiste de l’instrumentation virtuelle, pour proposer une solution globale pour la conception et le test de systèmes mécatroniques.

Intégré aux plates-formes de simulation et de test en temps réel de NI VeriStand, SimulationX permet d’optimiser la productivité du cycle de conception de nouveaux systèmes et de réduire leur temps de mise sur le marché.

SimulationX 3.3 s’interface avec les plates-formes de test et de simulation temps réel LabVIEW et NI VeriStand, ce qui facilite et accélère les phases de test et de prototypage, sans modifier l’intégrité du modèle utilisé.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.simulationx.com 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles