Nous suivre Industrie Techno

Local Motors va imprimer des voitures à la demande

Local Motors va imprimer des voitures à la demande

Jay Rogers veut réinventer le monde de l'automobile

© Dr

Conception collaborative, Open Source, impression 3D, Jay Rogers, le CEO de Local Motors ne manque pas d’idées pour faire bouger le monde de l’automobile.

Local Motors est depuis 2007 l’un des premiers sites de développement collaboratif en Open Source de véhicules. Disposant d’une petite équipe de designers et d’ingénieurs, il fait appel aux passionnés d’automobile pour résoudre des problèmes de conception mécanique ou proposer des esthétiques novatrices.

Il vient de défrayer la chronique en imprimant en 3D une voiture durant le salon de l’automobile de Detroit. Une technologie qu’il entend largement utiliser dans de micro-usines qui seraient capables de produire des véhicules de niches répondant aux besoins spécifiques à un marché local.

Lisez l’interview que Jay Rogers, le CEO de l’entreprise, a accordée à notre consœur Emmanuelle Delsol de l’Usine Nouvelle.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : https://localmotors.com/

    

             La Strati en cours de montage au salon de Detroit
                     après l'impression 3D de sa structure

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

La perception 3D dynamique, la maîtrise de situations variées et l’explicabilité des algorithmes restent des obstacles[…]

27/10/2020 | 3DGoogle
Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Plus d'articles