Nous suivre Industrie Techno

Living Joconde : Mona Lisa animée par une intelligence artificielle

Living Joconde : Mona Lisa animée par une intelligence artificielle

Jean-Claude Heudin, directeur de l'IIM, a développé un réseau de neurones artificiels qui permet de transformer les informations de son environnement en animations.

© Living Joconde

Dans le cadre du projet Living Joconde, l’Institut d’Internet et du Multimédia a développé un réseau de neurones artificiels pour doter la version virtuelle de la Joconde d’une intelligence artificielle. Le tableau numérique devrait être édité en plusieurs tailles, mais aussi être décliné sous la forme d'un médaillon pour des bijoux de joaillerie et de fantaisie.

« Nous n’avons pas voulu développer un projet interactif, mais un projet vivant », annonce Florent Aziosmanoff,  auteur et producteur indépendant à l’origine du projet Living Joconde. Imaginée en partenariat avec l’Institut d'Internet et du Multimédia (IIM) et le Strate College, l’initiative vise à créer une adaptation numérique et vivante de l’œuvre de Léonard de Vinci, en la dotant d’une intelligence artificielle.

Dans cette optique, les porteurs du projet se sont d’abord attachés à lui définir une personnalité qui joue le rôle de filtre général sur toutes ses expériences. « C’est quelqu’un d’ouvert, de pondéré et en recherche de spiritualité » détaille Florent Aziosmanoff. Dans un second temps, Jean-Claude Heudin, scientifique et directeur de l’IIM, a développé un réseau de neurones artificiels qui permet de transformer les informations de son environnement (comme le nombre de personnes devant le tableau et leur comportement), captées grâce à la technologie Kinect, en animations produites par le logiciel de création de jeu video Unity. 

« J’ai utilisé un modèle classique de réseau de neurones artificiels pour créer un métabolisme émotionnel. Toutes les informations en entrée sont ensuite transformées en trois signaux qui correspondent à des neurotransmetteurs virtuels : la dopamine, la norépinephrine et la sérotonine » détaille Jean-Claude Heudin. Ce métabolisme émotionnel prend la forme d’un cube dont les huit pointes correspondent à une humeur particulière : joie, intérêt, surprise, colère, dégout, détresse, peur et honte. « Lorsqu’on modifie les valeurs des neurotransmetteurs, l’humeur de la Joconde va bouger dans l’espace d’émotions en 3D » poursuit le scientifique. Résultat : si l’émotion la plus saillante est la joie, cela se traduira par un sourire un peu plus prononcé sur le tableau numérique. « Nous avons voulu respecter les intentions de Léonard de Vinci en évitant des expressions trop caricaturales. Cela conduit à des animations qui ne sont pas très spectaculaires, ce qui peut créer un peu de déception auprès des spectateurs » note Jean-Claude Heudin.  

Pour l’heure, le tableau n’est qu’à l’état de prototype. Une première version a été présentée en juin dernier dans le cadre du festival numérique Futur en Seine. Florent Aziosmanoff entend désormais éditer, dès l'automne prochain, le tableau numérique en différentes tailles, et proposer une déclinaison sous forme de médaillon pour des bijoux de joaillerie et de fantaisie. Une application mobile est également en cours de développement. « Elle permettra de mettre en relation toutes les Joconde numériques, dont chacune aura développé une relation particulère avec son entourage, et de les connecter à la personnalité de référence de la Joconde située dans le cloud » conclut l’auteur.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Alibaba dévoile Xuantie 910, une puce ultra performante basée sur une architecture open source

Alibaba dévoile Xuantie 910, une puce ultra performante basée sur une architecture open source

A l’occasion de l’Alibaba Cloud Summit, le 25 juillet à Shanghai, la division processeur du géant chinois a[…]

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles