Nous suivre Industrie Techno

Lithium et magnésium : le secret de la légèreté des Ultrabooks

Mathieu Brisou
Lithium et magnésium : le secret de la légèreté des Ultrabooks

Cet Ultrabook possède une coque en lithium-magnésium

© NEC

13,3 pouces et 875 grammes: l'Ultrabook Lavie Z de NEC bouscule les standards établis.

L’ordinateur portable Lavie Z de NEC innove en alliant un écran de 13,3 pouces de diagonale à un poids de 875 grammes. Cette prouesse est rendue possible par l’utilisation d’une coque mêlant  lithium et magnésium. Il pèse environ 100 grammes de moins que l’ancien tenant du titre : le Gigabyte X11, un Ultrabook doté d’un écran de seulement 11,6 pouces dont le poids de 973 grammes est atteint grâce à l’utilisation de fibres de carbone.

Ici le procédé de fabrication fait appel à une technique de moulage sous pression qui autorise l’amincissement des parois du boîtier. Le Lavie Z ne mesure ainsi que 14,9 mm d’épaisseur soit moins que le dernier Macbook avec écran Retina d’Apple.

A priori réservé aux marchés asiatiques cet ordinateur portable se dote d’un processeur Intel Core i5-3317U ou Core i7-3517U et embarque 4 Go de mémoire vive. Doté d’un SSD de 128 ou 256 Go selon le modèle, cet Ultrabook propose un affichage en 1 600 par 900. Sa disponibilité en volume est annoncée pour août.

Mathieu Brisou

Pour en savoir plus: http://121ware.com/lavie/z/ & http://www.necp.co.jp


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Dossiers

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Les pépites françaises pourraient bientôt rivaliser avec les plus grands noms du calcul quantique, estime Christophe Jurczak, le[…]

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

« Il faut former beaucoup plus sur les risques de cyberattaques » lance Marc-Oliver Pahl, chercheur à l’IMT Atlantique

« Il faut former beaucoup plus sur les risques de cyberattaques » lance Marc-Oliver Pahl, chercheur à l’IMT Atlantique

Calcul quantique : Les grands industriels font leurs gammes dans la programmation

Calcul quantique : Les grands industriels font leurs gammes dans la programmation

Plus d'articles