Nous suivre Industrie Techno

Listerel Critical Software Lab : faciliter le développement des systèmes critiques

Jean-François Preveraud
Listerel Critical Software Lab : faciliter le développement des systèmes critiques

Scade est la référence des outils de développement des systèmes critiques complexes.

© DR

Le CEA List et Esterel Technologies forment un laboratoire commun pour créer des outils de développement de logiciels et de systèmes critiques. Les technologies avancées ainsi mises au point seront intégrées dans la famille de produits Scade dès cette année.

Le CEA LIST et Esterel Technologies créent un laboratoire commun, le Listerel Critical Software Lab, dédié au développement des technologies de conception des systèmes critiques avancés. Initialement conçues et développées en commun par les équipes des deux entités, ces solutions seront maintenant commercialisées grâce aux ressources marketing et commerciales d’Esterel Technologies.

La création de ce laboratoire a été favorisée par une première collaboration entre les deux entités dans le cadre des projets ‘‘Usine Logicielle’’ du pôle de compétitivité System@TIC Paris-Région et du projet européen FP7 Interested, coordonné par Esterel Technologies.

Renforcer les positions de Scade

« Cette collaboration avec le CEA LIST nous permettra de renforcer notre position de leader sur le marché de la modélisation et de la validation des logiciels critiques embarqués, grâce à notre environnement intégré de conception et de développement Scade », estime Eric Bantegnie, Président et Directeur Général d’Esterel Technologies.

« Ce partenariat vise à améliorer en particulier la productivité des équipes industrielles de développement, tout en créant des applications plus sûres dans des délais de certification plus courts. Même si notre coopération avec le CEA concerne tous les secteurs industriels, il est important de souligner que le marché des outils de conception des systèmes de contrôle-commande dédiés au nucléaire s’élargit aussi très rapidement, Esterel jouant un rôle très actif dans des projets clés d’envergure mondiale ».

Favoriser les transferts vers les PME

Ce partenariat illustre la politique de collaboration dynamique mise en place par le CEA pour favoriser le transfert des technologies avancées aux PME innovantes. « Nous sommes particulièrement satisfaits du renforcement de nos relations avec Esterel Technologies, qui s’est révélé ces dernières années comme le leader mondial des outils de développement de systèmes critiques embarqués », explique quant à lui Riadh Cammoun, Directeur de l’Institut CEA LIST.

Cette collaboration est déjà opérationnelle et, si de nombreux projets sont envisagés, l’équipe commune Esterel Technologies / CEA LIST s’intéresse déjà à certains inhibiteurs essentiels du développement des systèmes critiques, dont la conception système, la précision numérique des algorithmes, ainsi que les solutions de validation et de sûreté avancées.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www-list.cea.fr & http://www.esterel-technologies.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Alors que vient de s'ouvrir l'Open Source Summit (OSS), qui se tient les 10 et 11 décembre aux Docks Pullman (Paris), Syntec[…]

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Plus d'articles