Nous suivre Industrie Techno

Limiter la voracité du Web

FABRICE FROSSARD

Avec l'eau, l'énergie est le principal enjeu des années à venir. Si tout le monde en est conscient, pour autant notre consommation s'accroît quasiment chaque jour. Surtout si vous utilisez Internet extensivement. À titre d'exemple, une requête Google émet 14 g de CO2 selon les calculs d'un jeune physicien de Harvard University, Alex Wissner-Gross. Soit autant qu'une bouilloire à thé ou une ampoule électrique en une heure. Il a fondé http://www.co2stats.com/, un service qui se propose de vous aider à réduire l'empreinte carbone de votre site Web. Selon ses calculs, l'affichage d'une page classique émet environ 0,2 g de carbone. Sachant qu'en avril 2010 il y avait sur la toile 205 368 103 serveurs Web recensés par Netcraft (http://news.netcraft.com/), l'impact sur la planète est considérable. Pour finir, en juillet 2008, Google indexait 1 000 milliards de pages.

Pour alimenter en énergie tous ces sites et serveurs, les ressources mobilisées sont énormes. Et, si rien n'est fait, dans 25 ans, Internet devrait consommer autant d'énergie que l'humanité tout entière en 2008. Pour les ingénieurs des fabricants de serveurs et de centres de données, l'enjeu est désormais de réduire le PUE (power usage effectiveness) : en moyenne, un datacenter normal affiche un PUE de 2, soit pour un watt consommé par le serveur, deux watts sont consommés car il faut alimenter aussi les systèmes de refroidissement et autres équipements techniques. Un datacenter moyen consomme en moyenne 4 MWh par an, autant que 3 000 foyers... Pour réduire la consommation d'Internet, les constructeurs ont créé le consortium green grid, et sa déclinaison, la green grid academy pour aider à bâtir un datacenter plus sobre, via un panel d'outils idoines : http://www.thegreengrid.org/academy.aspx. D'autres sites fournissent de l'information sur la question comme le site GreenIT.fr ou searchdatacenter.com. Une chose à garder à l'esprit : en multipliant les requêtes de recherche sur Google, vous contribuez au réchauffement de l'atmosphère.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°HSENERGIE

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

HACK COEUR

HACK COEUR

Barnaby Jack, ancien hacker australien, devenu expert en sécurité informatique, prend la sécurité à coeur. Lors de la conférence BreakPoint, qui s'est[…]

0+0=ROBOT

0+0=ROBOT

MAIN FORTE

MAIN FORTE

COOL

COOL

Plus d'articles