Nous suivre Industrie Techno

Lilly lance l'exploitation d'un magasin automatisé de près de 3000 palettes

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Le laboratoire pharmaceutique Lilly profite du long week-end du 14 juillet pour lancer l'exploitation, sur son site de production français de Fegersheim, du magasin automatisé conçu par Siemens Dematic. Montant de l'investissement 30 millio

Le site de Fegersheim, aux portes de Strasbourg, est le premier site de production du laboratoire pharmaceutique Lilly. Depuis 1999 il connaît une progression de sa production de 20% par an. Alors que l'usine française produit actuellement 130 millions de produits par an (essentiellement de l'insuline pour diabétique) elle table sur une production de 200 millions d'unités en 2008. Parallèlement, ses effectifs sont passés de 870 personnes en 1998, à 1750 à la fin 2002.

Face à une telle croissance, Lilly a du repenser son organisation logistique interne et se doter de capacités de stockage plus importantes. L'entreprise souhaitait également rationaliser ces équipements trop hétérogènes en terme de dimensionnement et de typologie pour favoriser l'optimisation des processus logistique.

C'est dans ce contexte que Lilly France a confié à Siemens Dematic, en janvier 2002, la réalisation du système de stockage automatisé de son nouveau magasin de produits finis. La première phase du projet d'un montant total de 30 millions d'euros (comprenant également la construction de bureaux) est aujourd'hui terminée. Elle sera suivie par un deuxième temps par une phase d'extension pour un investissement de 15 millions d'euros.

La première phase du projet, dont la mise en production se fera le 13 juillet 2003 réunit dans un seul bâtiment des produits précédemment entreposés dans cinq magasins distincts. Le magasin automatique peut entreposer 2722 palettes et accepte un flux de 30 palettes à l'heure.

La seconde phase (2003-2005) verra le doublement de la surface du magasin automatique. Ce nouveau magasin, long de 70 m, haut de 24 m, parcouru par 4 transstockeurs automatiques, offrira près de 6000 emplacements de stockage des palettes à température contrôlée, dans trois allées à 5° C, et une allée à 20° C. Au final le magasin automatique acceptera une cadence de 75 palettes en entrée et en sortie à l'heure.

Le transstockeur Destamat 1224 équipant ce magasin 'simple profondeur' est un appareil de milieu de gamme, conçu et produit par Siemens Dematic. C'est un équipement de nouvelle génération capable de transporter une charge de 1200 kg jusqu'à 24 m de hauteur. Sa vitesse de déplacement est de 160 m/min en translation, et de 55 m/min en levage.

Lilly a opté pour une solution de stockage automatisé plutôt qu'un entrepôt classique dans lequel les palettes sont manipulées par des chariots élévateurs pour optimiser la surface de stockage et afin d'éviter aux caristes de travailler dans une ambiance réfrigérée (5°C). De plus, le magasin automatisé doté d'enceintes protégées par des cellules de détection anti-intrusion empêche l'accès au personnel aux palettiers contenant des produits pharmaceutiques sensibles.

Youssef Belgnaoui

Pour en savoir plus
- sur Siemens Dematic : http://www.ma.siemens-dematic.com
- sur Lilly : http://www.lilly.fr

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles