Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Les vents solaires érodent l’atmosphère de Mars

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Les vents solaires érodent l’atmosphère de Mars

Le soleil détruirait peu à peu l'atmosphère de Mars, rendant la Planète Rouge inhospitalière.

© Nasa

L’exploitation des résultats de la mission MAVEN de la Nasa montre que les vents solaires sont responsables de la modification profonde de l’atmosphère de la Planète Rouge. Un phénomène qui touche les atmosphères de toutes les planètes.

Les scientifiques de la Nasa, après avoir analysé les données issues de la mission MAVEN (Mars Atmosphere and Volatile Evolution), affirment avoir identifié le processus qui a transformé l’atmosphère martienne, au point que la Planète Rouge, qui était à l’origine chaude et humide, et susceptible d’accueillir la vie, est devenue froide et aride.

Les coupables seraient les vents solaires qui auraient peu à peu érodé l’atmosphère martienne et expulsé ses gaz dans le cosmos. Les données révèlent d’ailleurs que l’érosion est plus forte durant les tempêtes solaires.

« Mars semble avoir eu atmosphère suffisamment épaisse et chaude pour qu’il y ait eu de l’eau liquide à sa surface, un élément clé pour qu’il y ait de la vie telle que nous la connaissons », explique John Grunsfeld, astronaute et administrateur associé au Science Mission Directorate de la Nasa. « Comprendre ce qui est arrivé à l’atmosphère de mars, nous informera sur l’évolution dynamique de l’atmosphère de toutes les planètes. Apprendre ce qui peut causer des changements à l’environnement d’une planète est important et est une question clé pour les futurs voyages vers Mars ».

Autant en emporte les vents solaires

Les mesure de MAVEN montrent que les vents solaires ‘‘emportent’’ actuellement en moyenne environ 100 g de gaz chaque seconde. Et comme les éruptions solaires accroissent ce taux, les chercheurs pensent que ce taux était beaucoup plus élevé il y a quelques milliards d’années quand le soleil était beaucoup plus jeune et actifs.

Les vents solaires sont des flots de particules, principalement des protons et des électrons, éjectés de l’atmosphère solaire sous forme de plasma entre 1,5 et 3 millions de km/h. Le champ magnétique de ces vents solaires créerait lors de leur passage près de Mars, un champ électrique dans son atmosphère qui arracherait des ions aux atomes de gaz et les emporterait dans l’espace.

Les mesures montreraient que les effets des vents solaires sont surtout sensibles dans trois régions de la Planète Rouge : en bas de la queue où les vents solaires s’écoulent derrière Mars (75 %) ; au-dessus des pôles dans un panache polaire (25 %) ; dans le nuage de gaz entourant Mars.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://mars.nasa.gov

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[PHOTO TECH] La Nasa teste le drone de la mission Mars 2020

[PHOTO TECH] La Nasa teste le drone de la mission Mars 2020

L'Agence spatiale américaine a publié, fin mars 2019, des photos du modèle de vol du drone hélicoptère[…]

03/04/2019 | RechercheNasa
Le laser le plus puissant du monde livre ses premières impulsions

Le laser le plus puissant du monde livre ses premières impulsions

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

Plus d'articles