Nous suivre Industrie Techno

Les ventes mondiales de robots industriels devraient presque doubler d'ici 2018

Les ventes mondiales de robots industriels devraient presque doubler d'ici 2018

Développé par la start-up Sybot, issue de recherches menées au CEA-List, ce cobot est extrêmement sensible aux efforts alors même qu’il n’est pas doté de capteurs d’effort.

© Sybot

Selon une nouvelle étude publiée par l'International federation of robotic (IFR), les ventes mondiales de robots industriels devraient enregistrer une croissance annuelle moyenne de 15 % d'ici à 2018, pour atteindre 400 000 unités. Cette croissance sera notamment alimentée par la Chine, encore faiblement équipée, qui entend rattraper son retard en la matière. Les secteurs de l'automobile et de l'électronique jouent également un rôle clef dans cet essor. 

Trente-deux milliards de dollars. C’est le poids du marché mondial des robots industriels en 2014, selon une nouvelle étude menée par l’International federation of robotic (IFR). D’après le rapport, publié la semaine dernière, les ventes mondiales de robots industriels devraient enregistrer une croissance annuelle moyenne de 15 % de 2015 à 2018 pour atteindre 400 000 unités vendues, contre un peu plus de 200 000 en 2014. A cet horizon, 2,3 millions de robots industriels devraient être en opération dans le monde, dont 1,4 million en Asie.

C’est ici l’une des informations clefs de l’étude. Le continent asiatique, et plus particulièrement la Chine, se présente comme le principal moteur de cette croissance. L’empire du Milieu a ainsi enregistré, en 2014, une hausse des ventes de 56 % par rapport à 2013. Ce dynamisme s’explique par la volonté de la Chine, encore faiblement équipée, de rattraper son retard en la matière. Le pays ne compte, en effet, que 36 robots pour 10 000 employés, contre 478 en Corée du Sud, 315 au Japon et 292 en Allemagne. Outre la Chine, le Japon, les Etats-Unis, la Corée du Sud et l’Allemagne, soutiendront particulièrement cette croissance, précise l’étude. D'après l'IFR, ils alimenteront, à eux seuls, 70 % du volume total des ventes. 

Côté industrie, c’est le secteur automobile qui reste le plus "gourmand" en robots industriels. En 2014, le secteur a installé 100 000 nouveaux robots, soit une croissance de 43 % par rapport à l’année précédente. L’industrie de l’électronique arrive sur la deuxième marche du podium avec une hausse annuelle des ventes de 34 %.

«  Les projets d’Industrie 4.0  devraient favoriser la collaboration homme-robot. La simplification de l’utilisation des robots permettra, en outre,  de développer de nouvelles applications. Ceci est aussi vrai pour les PME que pour les grands groupes et ce dans tous les pans de l’industrie. En plus des secteurs de l’automobile et de l’électronique, cette tendance devrait également s’imposer dans les industries de transformation des métaux, des plastiques, de l’agroalimentaire et du packaging », estime l’IFR dans un communiqué.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Cinq start-ups de l'impression 3D à l'honneur du prochain salon Formnext 2019

Cinq start-ups de l'impression 3D à l'honneur du prochain salon Formnext 2019

SP3H va développer un microanalyseur de liquides avec le groupe Axens

SP3H va développer un microanalyseur de liquides avec le groupe Axens

Deux superalliages dédiés à la fabrication additive

Deux superalliages dédiés à la fabrication additive

Plus d'articles