Nous suivre Industrie Techno

Les transports publics explorent le paiement sans contact

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Les transports publics explorent le paiement sans contact

Accéder aux transports publics juste avec son téléphone mobile.

© DR

La SNCF étudie l’achat et la recharge du titre de transport sur téléphone mobile, tandis que la RATP envisage d’offrir les mêmes fonctions sur carte bancaire.

Le paiement mobile sans contact grâce à la technologie de communication en champ proche NFC (Near Field Communication) est en pleine effervescence en France. Le salon Cartes & Identification, qui se déroule à Paris-Villepinte jusqu'au 19 novembre, offre aux visiteurs deux démonstrations dans le domaine des transports en commun.

La première concerne un service de la SNCF permettant d’acheter et de recharger le titre de transport à partir d’un téléphone mobile doté de la technologie NFC. Cette innovation, encore à l’état de démonstrateur, est présentée sur le stand de Gemalto. Depuis le portail Internet de la SNCF, le voyageur peut acheter et recharger son billet de transport n’importe où et n’importe quand. Il peut également consulter le nombre de billets qu’il lui reste à utiliser s’il a acheté un carnet. Le titre de transport portant les autorisations de passage et les droits d’accès aux trains est stocké sur la carte SIM du téléphone portable. Son utilisation est identique à celle d’une carte de transport sans contact, il suffit d’approcher le téléphone portable de la borne de validation pour ouvrir les portiques. Le voyageur présente de la même manière son téléphone portable au contrôleur qui vérifie la validité du titre.

Ce nouveau service est le résultat d’une coopération entre la SNCF, à travers son pôle de l’Innovation et des Technologies, sa filiale RITMx, experte en solutions de distribution billettique sur mesure, et Gemalto, leader mondial de la sécurité numérique. A terme, l’objectif de la SNCF est de proposer via le téléphone NFC un bouquet de services transports : achat et rechargement du titre de transport; consultation du solde; accès à l’information voyageur en temps réel; utilisation des étiquettes intelligentes; etc.

De son coté, la RATP développe en coopération avec MasterCard et La Banque Postale l’accès aux transports publics par cartes de paiement sans contact. La démonstration est présentée sur le stand de MasterCard. Une phase de tests techniques avec des agents va être lancée dans le métro au début de l’année 2010. L’objectif final est de permettre aux voyageurs effectuant un trajet unique d’utiliser une carte de paiement sans contact pour régler et valider directement leur accès aux lignes de métro, sans avoir à acheter au préalable un ticket à un distributeur ou dans un guichet. 

Le test terrain qui se déroulera durant le premier trimestre 2010, impliquera 50 collaborateurs de la RATP. Ils seront équipés de cartes de paiement sans contact MasterCard PayPass qui évalueront ainsi les performances techniques et fonctionnelles de l’accès par carte de paiement sans contact dans des conditions réelles. Un simple passage de la carte de paiement de test sur des valideurs de la RATP suffira à générer une transaction de paiement et valider leur voyage en une fraction de seconde.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.gemalto.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Alstom va tester des trains autonomes pour le transport régional en Allemagne

Alstom va tester des trains autonomes pour le transport régional en Allemagne

Alstom a annoncé le 27 mai son intention de tester son système de conduite automatique pour des trains de voyageurs régionaux en[…]

04/06/2020 | FerroviaireAlstom
Cybersécurité : Cisco découvre une faille qui permet de contrôler à distance une voiture connectée

Cybersécurité : Cisco découvre une faille qui permet de contrôler à distance une voiture connectée

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

[Dossier IA] Avec Aniti, Toulouse se lance dans l'IA certifiable pour équiper les systèmes critiques

[Dossier IA] Avec Aniti, Toulouse se lance dans l'IA certifiable pour équiper les systèmes critiques

Plus d'articles