Nous suivre Industrie Techno

Les terminaux en libre?service plus accessibles à tous

Ridha Loukil
Les terminaux en libre?service plus accessibles à tous

Les distributeurs de billets figurent parmi les guichets publics à rendre plus accessibles

Le projet européen APSIS4All a pour objectif de concevoir et de valider des interfaces personnalisées de nature à lever les entraves existantes en matière d'accessibilité.

Rendre les terminaux en libre-service, tels que les distributeurs de titres de transport public, les guichets d'information du public et les distributeurs de billets, plus accessibles : tel est l’objectif du projet APSIS4All financé par la Commission européenne à hauteur de 3,41 millions d’euros, soit la moitié du budget total.

L’Union européenne compte une personne sur six avec un handicap et 87 millions de personnes âgées de 65 ans et plus. Or seulement 38 % des distributeurs de billets des banques dans l’Union des 27 sont munis d'un système à commande vocale pour personnes handicapées, loin derrière les États-Unis (61 %) ou le Canada (près de 100 %).

Le projet APSIS4All vise à concevoir et valider, en situation réelle, des interfaces innovatrices et personnalisées qui lèvent les entraves existantes en matière d'accessibilité. Dans un premier temps, il collectera des informations auprès des 3 000 utilisateurs qui testeront les différentes machines afin d'adapter les interfaces en fonction de leurs besoins et de leurs préférences. Les tests seront effectués sur 65 distributeurs de billets de la Caixa, à Barcelone (Espagne), à partir du 1er septembre 2011 ainsi que sur 24 distributeurs de tickets exploités par Höft & Wessel AG, à Paderborn en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne), à partir du 1er janvier 2012.

Facilter l'accès

À terme, cela permettrait de rendre les terminaux numériques publics plus accessibles à un large éventail d'utilisateurs, allant des personnes qui ne connaissent pas bien cette technologie aux personnes qui éprouvent des difficultés de lecture, en passant par les touristes qui ne maîtrisent pas la langue locale ou même des personnes qui ont peut-être oublié leurs lunettes de lecture. Le projet sera axé sur l'interaction multimodale et les technologies de pointe telles que la communication en champ proche (NFC ou Near Field Communication) ou la communication sans fil à courte portée.

Par exemple, lors des tests, une carte programmée contenant les préférences de l'utilisateur pourrait être utilisée. Lorsque l'utilisateur approche la carte du distributeur de billets, la machine s'adapte instantanément à ses besoins, en modifiant par exemple la taille de la police ou la langue. D'autres interfaces pourraient comprendre l'utilisation d'un téléphone mobile avec des fonctionnalités d'accessibilité permettant à l'utilisateur d'acheter un ticket en ligne et de payer au distributeur qui émet le ticket grâce à un code de sécurité envoyé sur son téléphone.


Coordonné par Fundosa Technosite SA (Espagne), le projet réunit douze partenaires, dont un français : Egal Plus.

Pour de plus amples informations, cliquer sur APSIS4ALL

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment le coronavirus pénètre dans nos cellules et s'y réplique... Et comment le contrer

[Covid-19] Comment le coronavirus pénètre dans nos cellules et s'y réplique... Et comment le contrer

Les connaissances sur le coronavirus SARS-Cov2 progressent à grands pas grâce aux chercheurs du monde entier. Les principaux[…]

24/03/2020 | MédicamentsRecherche
Deep Tech : « Les universités françaises ont accumulé un véritable trésor de guerre technologique », lance Suat Topsu, PDG de la SATT Erganeo

Deep Tech : « Les universités françaises ont accumulé un véritable trésor de guerre technologique », lance Suat Topsu, PDG de la SATT Erganeo

Avec Bartolomeo, Airbus lance une offre commerciale pour expérimenter sur la Station spatiale internationale

Avec Bartolomeo, Airbus lance une offre commerciale pour expérimenter sur la Station spatiale internationale

Pour favoriser l'innovation, chercheurs et industriels appellent à renforcer leurs liens

Pour favoriser l'innovation, chercheurs et industriels appellent à renforcer leurs liens

Plus d'articles