Nous suivre Industrie Techno

JEC 2011

Les tendances des JEC Innovation Awards 2011

Trois familles de tendances se dégagent de l’examen des solutions primées lors de ce concours.

Des composites plus légers, plus économiques, plus sûrs et respectueux de l’environnement

Les matériaux composites constituent de plus en plus des éco-solutions en raison des avantages environnementaux qu’ils présentent. Par exemple, la résine intumescente et le gelcoat, sûrs et respectueux de l’environnement, qui répondent aux normes de classement de résistance au feu les plus élevées, ou bien la résine de vinylester anticorrosion qui a reçu les agréments européens validant les applications de type contact alimentaire et traitement de l'eau potable.

Les structures thermoplastiques complexes et 100 % recyclables gagnent du terrain sur le marché du composite, tandis que les matériaux bio-sourcés continuent de pénétrer les industries de l’automobile, du bâtiment, du sport et des loisirs, associant d'excellentes propriétés thermiques et mécaniques.

Structures composites intégrées, conçues et fabriquées en une seule étape

En aéronautique, vous découvrirez la future génération d’aéro-structures composites intégrées : portes avec préformes cousues avancées ; fuselage élaboré selon un procédé de moulage en une étape/corps de cellule pour hélicoptères ; ainsi que les principaux équipements de trains d'atterrissage avec des stratifiés ultra épais.

Dans le bâtiment, les coûts et les délais de construction ont été réduits de façon considérable grâce, d’une part, à la fabrication d’ensembles composites pouvant atteindre 22 mètres de longueur et proposant des jointures quasiment invisibles et, d’autre part, aux qualités et à la finition propres aux matériaux composites.

Production et installation rapides, automatisation et production de masse…

L’accélération des cycles de production dans les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile et de l’énergie éolienne constitue un facteur de pression pour les fabricants, qui se voient incités à automatiser 100 % de leurs processus, qu’il s’agisse de : la production de pales ; produire des préformes incurvées stables ; d’une technologie directe de compoundage pour la production de pièces semi-finies en SMC ; de moyens rentables de traiter les composites avancés en thermoplastiques légers ; d’un procédé RTM entièrement automatisé basé sur le tressage ; ou d’un nouveau préformage de pièces en fibres.

La combinaison de multiples processus en une seule étape pour produire des matériaux composites thermoplastiques renforcés de fibres continues permet une fabrication à faible consommation énergétique et très automatisée, qui offre de véritables avantages économiques aux fabricants.

Enfin, le potentiel que présentent les matériaux composites pour l’équipement est énorme. Le marché mondial s’élève à 1 238 millions de livres sterling, dont 10 à 30 % maximum concernent le carbone et le verre. Prenons l’exemple de l’avion 787 Dreamliner de Boeing : sa construction nécessite 1 000 outils de très grandes dimensions (plus de 7 m²). Une nouvelle innovation allie un revêtement métallique, dur et durable à la fois, à un outil de moulage composite léger, afin de proposer une solution pérenne et rentable.

Jean-François Prevéraud
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un procédé pour plier le verre sans le dégrader

Fil d'Intelligence Technologique

Un procédé pour plier le verre sans le dégrader

Grâce au four qu’ils ont développé, des chercheurs de l’Institut Fraunhofer pour la mécanique des[…]

Au salon K 2019, la plasturgie mondiale pousse le recyclage chimique

Au salon K 2019, la plasturgie mondiale pousse le recyclage chimique

Les actus techno du mois

Exclusif

Les actus techno du mois

Lubrizol : la CFE-CFDT réclame un bureau d’enquête accident à l'image du BEA de l'aéronautique

Lubrizol : la CFE-CFDT réclame un bureau d’enquête accident à l'image du BEA de l'aéronautique

Plus d'articles