Nous suivre Industrie Techno

Les temps de fabrication en 3D divisés par deux

M.S.

Sujets relatifs :

, ,
Robot et source laser ne font qu'un dans cette installation qui améliore les vitesses de production et la précision de l'usinage en 3D.

Spécialiste des installations automatisées de fabrication, le constructeur de robots Reis propose une solution originale. Il s'agit d'un robot qui porte la source laser CO2 montée sur le côté de l'axe deux. Cette installation six axes, développée en collaboration avec le fournisseur de sources laser Trumpf, intègre les systèmes pour la fourniture du gaz ainsi que pour le guidage du fil et des capteurs. Elle est destinée aux opérations de fabrication (découpe, soudage, etc.) en 3D des pièces en plastique ou métalliques.

Dotée de la source TCF1 de 2 kW de Trumpf, elle divise selon le constructeur allemand le temps d'usinage des pièces par deux en fonction de l'application. L'explication de cette performance réside dans les vitesses élevées fournies par le robot RV16L et la puissance du laser auxquelles s'ajoutent les systèmes de contrôle MinMove (découpe de contours à grande vitesse grâce aux mouvements du poignet), PatternInsert (archivage des modèles d'usinage réutilisables) et CP-Optimiser (adaptation automatique de la vitesse d'usinage). Une configuration qui améliore donc la dynamique et la précision des opérations, les vitesses des axes pouvant être augmentées par rapport au poids.

L'installation offre d'autres avantages comme la surface de travail plus importante grâce à l'angle de pivotement amélioré des axes du robot ou le contrôle en ligne de la configuration des lentilles du laser. Le robot peut être doté aussi d'une source Yag ou à diodes.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0860

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles