Nous suivre Industrie Techno

Les technos qui protègent

Sujets relatifs :

La sécurité reste la priorité des priorités de l'industrie automobile. La protection des passagers va de soi. Les crash tests utilisés pour améliorer la résistance aux chocs s'inscrivent dans cet objectif. Ils bénéficient des progrès de simulation numérique. Mais les avancées mécaniques ne suffisent plus. L'heure est à la prévention en faisant appel de plus en plus à l'électronique. De l'assistance au freinage à la stabilisation de trajectoire, en passant par la détection des obstacles, des objets en mouvements ou des piétons, elle joue un rôle croissant dans la sécurité. Et en cas d'accident, l'organisation des secours, mieux informés, serait rendue plus efficace. Mais cette prolifération des fonctions électroniques a un effet pervers : elle accroît les risques de pannes, souvent plus difficiles à diagnostiquer et à résoudre que les traditionnelles pannes mécaniques. Garantir la fiabilité sans augmenter les coûts : tel est le grand défi de l'électronique dans l'automobile.

BAISSE

L'électronique automobile aurait réduit en Europe le nombre de morts de 70 000 en 1999 à 40 000 en 2009. Source : International Transport Forum et Tispol

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0925

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cinq solutions pour rendre les véhicules plus sûrs

Cinq solutions pour rendre les véhicules plus sûrs

La sécurité des véhicules ne se limite plus à la résistance aux chocs et à la protection des passagers. Elle[…]

La voiture appelle au secours

La voiture appelle au secours

L'électronique embarquée aide, mais ne fait pas de miracle

L'électronique embarquée aide, mais ne fait pas de miracle

Plus d'articles