Nous suivre Industrie Techno

Les technos de l'année : le béton autoréparant

Muriel de Véricourt

Sujets relatifs :

,
Les technos de l'année : le béton autoréparant

© DR

En cette fin d'année, découvrez les technologies incontournables pour 2014, choisies parmi les 30 innovations marquantes chroniquées dans le dossier de couverture d'Industrie & Technologies n°960-961.

Après le caoutchouc et les revêtements anticorrosion, voici le béton autoréparant. Dernier avatar de la vague des matériaux autoréparants, capables de revenir à leur état physico-chimique antérieur suite à une dégradation, cette invention de chercheurs coréens repose sur des microcapsules contenant une solution capable de combler les fissures, évitant toute infiltration pourrait améliorer la durabilité des bâtiments. Le soleil catalyse la solidification de la solution, qui devient en même temps hydrofuge. Cette solution est plus efficace que le seul recours à la présence "naturelle", au sein du matériau, de particules de ciment non encore hydratées responsable de la capacité du matériau à panser lui-même ses plaies, dans une certaine mesure, lorsque ces particules entre en contact avec l'humidité ambiante.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

L'électrolyseur de 2 mégawatts au cœur de l'usine de production d'hydrogène décarboné[…]

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles