Nous suivre Industrie Techno

« Les technologies numériques deviendront encore plus importantes pour l'industrie », pointe Stéphane Siebert, directeur de la recherche technologique du CEA

La rédaction
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Les technologies numériques deviendront encore plus importantes pour l'industrie », pointe Stéphane Siebert, directeur de la recherche technologique du CEA

© Bruno Ramain

Le CEA de Grenoble se remet progressivement en marche. Le directeur de la recherche technologique du CEA, Stéphane Siebert, se prépare à un nouvel élan pour l'automatisation des usines et le déploiement des technologies numériques  sur fond de relocalisations industrielles.

Industrie & Technologies : Comment le CEA de Grenoble redémarre ses activités ?

Stéphane Siebert : Nous avons repris une activité sur site depuis le 25 mai. En plus de l’aménagement des espaces de travail visant à protéger les salariés, il a fallu remettre en service nos 40 plateformes de recherche. Cela peut prendre jusqu’à deux semaines pour certains équipements. Mais ce délai aurait été plus long si nous n’avions pas choisi de conserver une dizaine de personnes sur site pour maintenir nos plateformes (réparations diverses, réglages et maintien des paramètres de température, hygrométrie, etc). Ces équipements sont à nouveau opérationnels et accueillent chaque semaine 800 personnes de plus, sur un total de 4200 collaborateurs.

Quel sera l’impact économique du Covid-19 sur vos activités ?

Ne pas pouvoir produire de résultats durant cette période aura été le plus pénalisant pour nous. Les projets ont dû être retardés, nos partenaires industriels ayant eux-mêmes diminué leurs activités. Certains acteurs de l’aéronautique et de l’automobile ont aussi enregistré des baisses de chiffre d’affaires qui les contraignent à réduire leurs volumes de dépenses. Heureusement, plus de la moitié de nos contrats sont annualisés. Nous avons aussi signé de nouveaux accords durant cette période avec des acteurs de la microélectronique et des batteries, dont l’activité a moins été touchée par le Covid-19.

Est-ce que vos priorités en matière de R&D changent avec le Covid-19 ?

Nous allons assister à un retour à la notion de souveraineté et de la relocalisation des moyens de production en Europe, avec une amélioration de l’automatisation et de la performance des usines. L’ensemble de la chaîne de valeur de l’industrie va se redévelopper, avec des sous-traitants allant de la fabrication des robots aux chaînes digitales, en passant par la maîtrise de la vision et des automatismes. Les technologies numériques deviendront encore plus importantes qu’avant pour apporter de nouvelles sources de productivité. Cette évolution ira de pair avec le développement du hardware, car pour faire tourner des applications numériques, il faut des processeurs embarqués dans des serveurs. Le déploiement d’un nouveau plan IPCEI européen 2022 contribuera à ce que l’écosystème puisse saisir des opportunités.

La relance européenne se veut  « verte » , comment cette orientation peut se traduire en termes de R&D ?

On s’attend à des développements renforcés dans le domaine des véhicules et motorisations électriques, mais aussi de la production solaire. Les composants pour l’électronique de puissance et les systèmes de conversion, sur lesquels nous menons des travaux de recherche avec ST, vont devenir des éléments décisifs pour la compétitivité de ces dispositifs. Nous sommes aussi en train de compléter l’installation du plus grand pôle de recherche hydrogène en France, qui comprendra un atelier de prototypage ainsi qu’un hall pour le transfert de technologies, qui tournera à plein régime d’ici l’automne.

Propos recueillis par Marie Lyan

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Cette semaine, vous avez été nombreux à vous intéresser à la technologie d’électrolyse alcaline que[…]

Engie Solutions inaugure son centre d’expertise en robotique dédié à l’usine du futur

Engie Solutions inaugure son centre d’expertise en robotique dédié à l’usine du futur

Tests Covid-19 de Bio-Rad, Global Industrie, jumeau numérique et Li-ion, le best-of de la semaine

Tests Covid-19 de Bio-Rad, Global Industrie, jumeau numérique et Li-ion, le best-of de la semaine

[Global Industrie 2020] Simplicité, collaboration, adaptabilité : les trois mots d'ordre des roboticiens

[Global Industrie 2020] Simplicité, collaboration, adaptabilité : les trois mots d'ordre des roboticiens

Plus d'articles