Nous suivre Industrie Techno

Les technologies du numérique : un potentiel de disruption sans précédent

Les technologies du numérique : un potentiel de disruption sans précédent

Pour réfléchir sur l’appropriation de la réalité virtuelle, une équipe de l’Inria a élaboré un avatar possédant une main à six doigts.

© Inria

Dans le cadre de l’étude Technologies-Clés 2020, mandatée par le Ministère de l’Economie, de l’industrie et du numérique, Alcimed, société de conseil en innovation et développement de nouveaux marchés, a identifié les grands enjeux stratégiques dans le domaine du numérique. L’ensemble des secteurs de l’économie (santé, mobilité, environnement, éducation,..) est impacté par le numérique.

« Le développement de technologies de rupture, telles que l’intelligence artificielle, la nanoélectronique ou les objets connectés, transforme profondément la façon dont nous vivons et travaillons. Il permet la création de nouveaux business model et l’émergence de nouveaux acteurs sur des marchés traditionnellement dominés par des leaders industriels », explique Florent Perache, responsable de mission chez Alcimed.

IoT, Big Data, très haut débit et transformation numérique, intelligence artificielle : des enjeux majeurs pour 2020

Considéré comme la 3e révolution de l’Internet, faisant suite à l’ère du web social, l’Internet des Objets (IoT) crée des passerelles entre le monde de l’Internet et le monde réel, en connectant les objets et les informations qui les concernent. Dans le domaine de la domotique par exemple, les objets connectés amènent à repenser la maison de façon intelligente: tamiser la lumière de votre salon d’un glissement de doigt sur votre smartphone ou maîtriser sa consommation d’énergie en temps réel feront partie de notre quotidien demain.

Le développement de l’Internet des objets alimentera un flot croissant de données non structurées et hétérogènes d’une valeur très forte pour les entreprises : le Big Data. Capturer les données et savoir les valoriser est donc stratégique pour la société, pour l’économie mais aussi pour la sécurité et la protection des données des entreprises, des organisations et des personnes. En effet, si la plupart des acteurs économiques ont un intérêt à valoriser les données personnelles grâce aux technologies du Big Data, seule une poignée d’entre eux contrôlent aujourd’hui l’essentiel des données échangées et stockées en ligne, à l’image des grandes plates-formes des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon).

La transformation numérique des entreprises constitue un enjeu économique et social important pour la France à l’horizon 2020 : dématérialisation des processus internes/externes, remise en question des organisations, des métiers et des habitudes, etc. L’exploitation des données des entreprises devrait par ailleurs révolutionner le monde de l’entreprise. Demain, les technologies d’analyse et de prédictions appliquées aux données massives permettront, et ce sont des exemples parmi d’autres, de créer de nouveaux produits plus efficients, de mieux anticiper les évolutions de marchés, de réduire les erreurs d’approvisionnement, de réaliser des simulations numériques pour la conception, etc.

Le Big Data rend enfin possible le développement de technologies d’intelligence artificielle, ouvrant ainsi des perspectives dans l’anticipation de phénomènes stratégiques en économie, politique comme en sécurité.

Des opportunités de marché très fortes au niveau mondial

Les marchés de l’Internet des Objets, du Big Data et du Cloud connaîtront une croissance particulièrement importante à l’horizon 2020. Puissant moteur de l’industrie des serveurs, le Cloud entraînera une refonte complète des chaînes de valeur et imposera de nouveaux partenariats ou compétitions entre des acteurs venant d’horizon très divers, (selon le Livre Blanc, 2020 : où vont les industries françaises du numérique ? Institut G9+, 2014). Le développement du SaaS (Software-as-a-service) et du Cloud induit par ailleurs des opportunités pour les acteurs proposants des services de conseil et d’accompagnement.

Le stockage et l’exploitation de données toujours plus massives nécessite des machines capables de réaliser des calculs dans des temps record, les supercalculateurs. Porté par ces avancées technologiques, le marché mondial du calcul intensif devrait également connaitre une croissance moyenne annuelle supérieure à 8 % à l’horizon 2020. Avec l’augmentation du nombre de Smartphones et de tablettes, le développement de l’Internet des objets et le très haut (4G) et ultra haut (5G) débit mobile, les applications mobiles (e-commerce, réseaux sociaux, etc.) continueront de croître de façon exponentielle et viendront ainsi alimenter en retour le phénomène du Big Data, créant ainsi un cercle vertueux de croissance. La micro et la nanoélectronique constituent un marché majeur et très attractif qui concerne tous les secteurs de l’économie. Il devrait continuer de croître pour atteindre 500 milliards d’euros en 2025 (Données de l’IRT NanoElec), porté par l’explosion prévue de l’Internet des Objets.

Face à la croissance rapide voire exponentielle de certains marchés du numérique à l’horizon 2020, l’ensemble de la chaîne de valeur des TIC est donc forcée d’innover et de s’adapter : les opérateurs télécoms doivent continuer d’investir dans des infrastructures de 5e génération pour soutenir la forte demande en équipements et dynamiser la croissance à horizon 2020. Les fournisseurs français de services télécoms doivent, quant à eux, faire face à la concurrence des acteurs over-the-top (OTT, ou service par contournement, sans la participation d'un opérateur de réseau traditionnel) en développant leurs propres services OTT ou en créant des partenariats avec les acteurs existants du marché.

De nombreux atouts en France

Pour saisir les opportunités liées à la croissance forte sur ces différents marchés, la France dispose de nombreux atouts parmi lesquels la présence de plusieurs grands groupes industriels et de services, leaders mondiaux et actifs en R&D et à l’international, le tissu de start-up et PME numériques autour de la French Tech et la forte dynamique entrepreneuriale, l’existence d’un écosystème spécialisé en IoT et systèmes embarqués, ou encore la qualité reconnue de la recherche académique (Télécom ParisTech, CEA, etc.), en particulier de l’école française de mathématiques.

« Ainsi, à l'horizon 2020, les innovations technologiques dans le domaine du numérique devraient représenter des potentiels de marché immenses pour les acteurs français. Les savoir-faire industriels et académiques pourraient permettre à la France de jouer un rôle prépondérant à l’échelle internationale », conclut Florent Perache.

4 technologies clés au potentiel de disruption majeur
 


- La nanoélectronique, technologie stratégique car sa maîtrise conditionne le positionnement de la France dans de nombreux domaines technologiques clés associés : l’Internet des Objets, les réseaux électriques intelligents, le Cloud Computing, etc. Cette technologie est à la base de la chaîne d’innovation de nombreuses autres technologies telles que l’imagerie médicale, les capteurs ou la robotique.

- L’Internet des objets : en plus de couvrir une diversité de marchés d’application, les nouvelles solutions de services apportées par les objets connectés impactent toutes les sphères de notre société (administrations et collectivités, entreprises, consommateurs individuels) et devraient se développer fortement dans les 5 prochaines années.

- Les technologies de valorisation des données massives : la maîtrise et la collecte des données massives est l’enjeu majeur du XXIème siècle. A l’heure où les données personnelles ont une valeur économique, détenir ces données et être capable de les analyser sera demain un critère de puissance mondiale.

- Les infrastructures de 5ème génération, dont le déploiement accélèrera la croissance de l’IoT et des services numériques associés. L’enjeu de la standardisation des normes de télécommunication mobile à l’échelle mondiale est hautement stratégique. L’acteur qui contrôlera l’accès aux technologies (et obtiendra le plus de royalties) sera aussi celui qui bénéficiera du meilleur espace d’innovation pour le marché de produits et services numériques associés.

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Elle partage sa foi dans le code

Focus

Elle partage sa foi dans le code

Ce drone évite un ballon sans ralentir

Analyse

Ce drone évite un ballon sans ralentir

Masméca éprouve le navire vert

Dossiers

Masméca éprouve le navire vert

Plus d'articles