Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

MANUEL MORAGUES
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Concilier superhydrophobie et robustesse, voilà ce qu'a réussi à réaliser une équipe internationale de chercheurs en concevant et fabriquant des surfaces structurées à plusieurs échelles. De quoi être à même d'exploiter la capacité de ces surfaces à repousser l'eau pour rester sèches, s'auto-nettoyer et éviter de servir de substrat à des organismes vivants (bio-encrassement ou biofouling).

Publiés le 3 juin dans Nature, leurs travaux contournent la contradiction entre superhydrophobie et résistance mécanique. L'obtention de surfaces hydrophobes passe en effet généralement par la création d'une rugosité de surface à l'échelle micro ou nano qui minimise l'aire de contact entre le liquide et la surface. Or cette rugosité est synonyme de fragilité face à une charge mécanique. Des forces d'abrasion peuvent ainsi détruire la superhydrophobie de ces surfaces.

Nano et micro[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le cyan du chou

Le cyan du chou

Les enfants apprentis chimistes savent qu’ajouter du bicarbonate de soude à du bouillon de chou rouge donne un beau bleu. Beau, mais pas[…]

Le carbure de silicium conquiert l'électronique de puissance des véhicules électriques

Le carbure de silicium conquiert l'électronique de puissance des véhicules électriques

Tiré par l’hydrogène et l’éolien offshore, le marché des composites se prépare à rebondir selon le JEC

Tiré par l’hydrogène et l’éolien offshore, le marché des composites se prépare à rebondir selon le JEC

[Cahier Technique] Quand les polymères deviennent messagers à l'échelle moléculaire

Avis d'expert

[Cahier Technique] Quand les polymères deviennent messagers à l'échelle moléculaire

Plus d'articles