Nous suivre Industrie Techno

Les sténogrammes transcrits automatiquement en texte

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

,
La dernière-née des machines à sténographier électroniques françaises se met au top niveau technique tout en restant la plus compacte du marché.

Fondée en 1922, la société Sténotype Grandjean est célèbre pour la mé-thode Grandjean de sténotypie à 21 tou-ches, contre 24 tou-ches pour son uni-que concurrent dans le monde, l'américain Stenograph. Avec ses machines à sténographier, appelées sténotypes, la saisie des conversations, discours et débats s'effectue à des vitesses de plus de 200 mots par minute. Chaque frappe se traduit par un sténogramme, sorte de symbole abrégé correspondant à un élément phonétique de la parole.

La société a pris le virage de l'électronique dès 1994 en lançant la Tempo!Supra. Un monstre de plus de 6 kg selon Loïc Hétet, le PDG de Sténotype Grandjean. Comme une machine à écrire électronique, elle enregistre les sténogrammes de façon électronique. Elle est accompagnée du logiciel TASF de transcription automatique. Fonctionnant sous le système d'exploitation Dos, ce logiciel transcrit sur PC automatiquement les sténogrammes en texte, évitant ainsi la double saisie. Il a été développé en collaboration avec IBM sur la base du système de modélisation phonétique au coeur des solutions de reconnaissance vocale de Big Blue. Sur les anciennes machines mécaniques, il fallait saisir manuellement les équivalences en texte des sténogrammes imprimés sur une bande de papier appelée Pad.

La synchronisation son/texte intégrée

Pour se mettre au niveau technique de son concurrent yankee, Sténotype Grandjean décide en juin 2007 de passer à la troisième génération de machine entièrement électronique, la Reva. Doublement de la mémoire interne à 128 Mo avec la possibilité d'une extension par carte amovible au format SD. Passage à un écran en couleurs et tactile 2,5 fois plus grand. Raccourcissement du temps de recharge des batteries entre 2 et 3 heures, au lieu de 10 à 12 heures auparavant. Possibilité de réglage individuel des touches de frappe. Incorporation en option d'une imprimante thermique pour l'édition papier des sténogrammes. Mise en place d'une alerte sonore en cas de dysfonctionnement de la machine. Intégration de l'enregistrement et de la restitution sonore en synchronisation avec les frappes...Les améliorations techniques et fonctionnelles sont impressionnantes. La machine reste malgré tout la plus compacte du marché avec moins de 2 kg.

L'électronique est hébergée sur une carte de même taille qu'avant mais deux fois plus dense. Le logiciel de transcription automatique a lui aussi évolué pour améliorer l'interface et prendre en charge les nouvelles fonctions comme la synchronisation texte/son. Baptisé Stefania, il tourne sous le système d'exploitation Windows.

N'ayant pas de compétences internes en informatique et en électronique, Sténotype Grandjean s'est tournée vers des anciens d'IBM pour le développement du logiciel. Pour la partie électronique, elle est passée par le Critt d'Ile-de-France et Jessica France qui l'ont accompagnée sur le plan technique, aidée à choisir les bons prestataires et soutenue financièrement.

Le développement représente un investissement de l'ordre de 40 000 euros, hors le temps passé en interne sur le projet. Sur ce montant, environ 17 000 euros ont été couverts par des aides de Jessica France et du Critt Île-de-France.

La machine Reva est en cours de lancement sur le marché dans une version sans la fonction de synchronisation audio/texte. La version finalisée sera commercialisée en septembre 2008.

L'ENTREPRISE

- Seul fabricant au monde de machines à sténographier à côté de l'américain Stenograph - 17 personnes. - Chiffre d'affaires 723 000 euros pour l'exercice clos le 31 août 2007

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0899

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies