Nous suivre Industrie Techno

Les six technologies génériques clés pour la compétitivité en Europe

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Le rapport remis à la Commission européenne identifie six technologies génériques clés pour l’avenir industriel de l’Europe. Les gouvernements français, allemand et britannique soutiennent ces recommandations.

Les gouvernements français, allemand et britannique viennent d’apporter leur soutien aux recommandations du rapport Technologies clés génériques, remis le 28 juin dernier à la Commission européenne.

Réalisé par 27 experts sous la direction de Jean Therme, directeur du centre grenoblois du CEA, ce rapport de 56 pages identifie six technologies génériques clés pour l’avenir de la compétitivité industrielle de l’Europe :
 

  • la micro- et la nanoélectronique ;
  • les matériaux avancés ; 
  • la biotechnologie industrielle ; 
  • la photonique ; 
  • la nanotechnologie ;
  • les systèmes avancés de fabrication.


Il propose onze recommandations pour renforcer l’Europe dans ces domaines, notamment à travers le futur programme cadre de recherche (PCRD). La Commission européenne a prévu une communication sur le sujet au début de 2012.

C’est dans cette perspective que les trois gouvernements adressent ces 7 propositions :
 

  • Introduire un programme spécifique ''technologies clés génériques'' au sein du cadre stratégique commun pour financer la recherche et l'innovation, avec des appels à projets dédiés ;
     
  • Orienter davantage les financements de la recherche fondamentale vers le déploiement de pilotes et de démonstrateurs ;
     
  • Inscrire ces technologies comme priorité stratégique de la politique régionale, à travers les fonds structurels, et développer des synergies entre les programmes de financement communautaires existants ;
     
  • Rendre les instruments communautaires plus lisibles et réactifs avec des procédures d’instructions plus rapides ;
     
  • Améliorer l’encadrement des aides d’Etat (clause d’alignement, relèvement des seuils de notification pour la recherche industrielle ou le développement expérimental) ;
     
  • S’assurer que les projets de recherche résultant d’un financement européen soient d’abord industrialisés et exploités en Europe (sur le modèle du Bayh-Dole Act aux Etats-Unis) ;
     
  • Renforcer les compétences d’excellence et d’ingénierie technologique dans le cadre du fonds social européen (FSE).A travers cette initiative, le Ministre prolonge au niveau européen son action en faveur des technologies clés en France.


Pour consulter le rapport :

 Rapport KET


 Ridha Loukil

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Lancement de la mission Mars 2020

Dossiers

Lancement de la mission Mars 2020

Si tout se passe comme prévu, le rover Perseverance devrait s'envoler jeudi 30 juillet en direction de Mars. Ce lancement s'inscrit[…]

17/07/2020 | LaserOptique
[Solar Orbiter] Les premières images du soleil dévoilées

[Solar Orbiter] Les premières images du soleil dévoilées

« La R&D aura une place centrale dans la construction d’une industrie européenne des batteries », indique Michael Lippert (Batteries Europe)

« La R&D aura une place centrale dans la construction d’une industrie européenne des batteries », indique Michael Lippert (Batteries Europe)

Exclusif : Découvrez notre classement 2020 des écoles d’ingénieurs

Exclusif : Découvrez notre classement 2020 des écoles d’ingénieurs

Plus d'articles