Nous suivre Industrie Techno

Livre

Les sciences spatiales : Adapter la recherche française aux enjeux de l'espace

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,

Dans le prolongement du rapport Rapport sur la Science et la Technologie (RST) ‘‘La recherche spatiale française’’ de 2006, un groupe de travail vient de mener une réflexion sur la stratégie à mettre en place, dans le contexte de plus en plus complexe du paysage global de la recherche, et au regard de l'impact social et environnemental croissant des données issues de l'espace (observation de la Terre, exploration du système solaire et de l'Univers).

Jean-Loup Puget, Membre de l’Académie des sciences, directeur de recherche au CNRS à l'Institut d'astrophysique spatiale (Orsay), a présidé le groupe de travail, constitué autour des opérateurs traditionnels du secteur : le Centre national d'études spatiales (Cnes) ; le CNRS principalement impliqué à travers 4 Instituts (Insu, IN2P3INP et Insis) et le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA, direction des sciences de la matière). Y ont participé également des experts de disciplines exploitant les données spatiales (Météo-France, Ifremer, Inra, IPGP…).

Le premier constat est que la durée des phases d’exploitation des missions s’allonge, et que les données spatiales nécessitent des systèmes de traitement et d’archivage de plus en plus massifs. Le second est qu'au-delà des disciplines traditionnellement utilisatrices, de nombreuses thématiques, y compris en sciences humaines, ont besoin de ces données.

Le groupe de travail a donc réfléchi, dans un premier chapitre, au cadre souhaitable pour l'articulation future des programmes et des acteurs. Autour d'un noyau de coordination (Cnes, CNRS, CEA, Onera…) en synergie avec la recherche mondiale et européenne, garantissant l'instrumentation innovante, des "pôles spatiaux" pourraient s'organiser sur une base régionale et thématique, intégrant des laboratoires, des Universités, des Grandes Écoles, des industriels... L'Agence nationale de la Recherche (ANR) est appelée, avec les nouvelles structures coopératives de financement (pôles de compétitivité, PRES, etc.) à soutenir ces pôles, l’émergence des technologies et les métiers affiliés, en vol et au sol.

Le deuxième chapitre détaille les besoins en observation de la Terre, notamment face aux enjeux majeurs du climat et de la gestion des territoires et des ressources. Le troisième chapitre évoque les fondements scientifiques et philosophiques des sciences de l'Univers (son origine, celle de la Vie…), faisant apparaître les liens entre les diverses sciences concernées, et le besoin du suivi des missions en astronomie dans un "Observatoire virtuel".

Ce rapport RST émet des recommandations pour anticiper l’évolution à 15 ans du dispositif national dédié aux missions spatiales, de leur conception à leur réalisation et à l’exploitation scientifique de leurs données.

A propos du livre
Titre : Les sciences spatiales : Adapter la recherche française aux enjeux de l'espace

Auteur : Académie des sciences
Editeur : Éditions EDP Sciences
Pages : 100
Prix : 16 €
ISBN : 978-2-7598-0575-4

Disponible en ligne sur le site : http://www.academie-sciences.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Dossiers

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Réunis au sein du consortium Quantum Silicon Grenoble, une cinquantaine de chercheurs et d’ingénieurs développent un[…]

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Plus d'articles