Nous suivre Industrie Techno

Les robots réagissent au toucher

Anne-Katell Mousset

Sujets relatifs :

, ,
Les robots réagissent au toucher

Ce revêtement sensible peut aussi être posé sur le sol. Il peut alors envoyer au robot des informations comme la présence d'objets dans son périmètre d'action.

Guider un robot rien qu’en le touchant ? C’est maintenant possible grâce à une peau artificielle constituée de capteurs tactiles. Une technologie qui donne du tact aux machines.

Une peau artificielle, développée par l’Institut Fraunhofer for Factory Operation and Automation à Magdeboug, donne aux robots un nouveau sens : le toucher.

Grâce à ce revêtement les machines réagissent en cas de contact avec un objet ou un être humain. Parmi les applications possibles, celle de pouvoir ''guider'' un robot travaillant dans un environnement mouvant ou au contact de personnes.

« Si je touche le robot, il tente de se soustraire à la pression. Je peux ainsi le diriger dans la direction souhaitée », explique Markus Fritzsche, chercheur de l’institut allemand.

Le système de capteurs, constitué d’un circuit d’évaluation inséré dans une mousse conductrice, détecte les points de contacts et peut même différencier les impacts faibles et forts. La forme et la taille des cellules de détection varient en fonction des applications. De façon logique, plus la densité de ces cellules est importante, plus la détection est précise. Une peau artificielle qui peut « s’adapter à n’importe quelle géométrie complexe, courbée ou plate », souligne Markus Fritzsche. 

Anne-Katell Mousset
 

Pour en savoir plus : http://www.fraunhofer.de 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Organisées par l'Afelim, les 11èmes rencontres de l'électronique imprimée se sont tenues les 16 et 17 septembre[…]

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

La startup Geolith prête à industrialiser son procédé pour capturer le lithium des eaux souterraines d'Europe

La startup Geolith prête à industrialiser son procédé pour capturer le lithium des eaux souterraines d'Europe

Plus d'articles