Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Les robots chirurgiens passent en mode coopératif

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
Les robots chirurgiens passent en mode coopératif

Un projet d'open innovation pour faire avancer la chirurgie.

© DR

Trouver de nouvelles applications chirurgicales aux robots. Tel est le but d’un projet d’open innovation qui mobilise sept laboratoires aux Etats-Unis. De nouveaux actes opératoires automatisés pourraient voir le jour, à l’image de ce qui se pratique dans certains pays pour la chirurgie de la prostate.

Début 2012, les Universités de Washington et de Santa Cruz ont mis la touche finale à sept robots d'intervention chirurgicale. Cinq exemplaires ont été transmis à différents laboratoires spécialisés en robotique sur le territoire américain.

Comme le montre cette vidéo, les automates baptisés Raven II se composent de deux bras robotisés, d’une caméra pour visionner le champ opératoire et d’une interface utilisateur pour le contrôle à distance.


                                 


Les robots étant connectés entre eux, les chercheurs espèrent avancer plus rapidement pour mettre au point de nouvelles procédures chirurgicales automatisées.

Ludovic Fery  

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une étude parue dans Clinical Infectious Diseases le 13 avril indique que le bamlanivimab, l'anticorps monoclonal anti-Covid-19 d'Eli[…]

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

Plus d'articles