Nous suivre Industrie Techno

Les risques liés aux BPA mieux cernés par l’Anses

Les risques liés aux BPA mieux cernés par l’Anses

© source http://molecules.gnu-darwin.org

Le dernier rapport de l’Anses sur le bisphénol A (BPA), publié le 9 avril 2013, cerne mieux les risques potentiels du composé chimique pour la santé, suivant les différents scenarios d’exposition. L’exposition des enfants à naître, via la femme enceinte, potentiellement à l’origine de cancers au stade adulte, apparaît comme la plus préoccupante.

Le BPA a des effets sur le développement, conduisant à un risque de « développement tumoral ultérieur », et qui « concerne potentiellement les enfants des deux sexes ». Telle est la conclusion la plus alarmante du dernier rapport de l’Anses à propos du bisphénol A, un monomère constitutif de plusieurs matières plastiques utilisées notamment dans l'emballage, dont les résines époxy qui recouvrent l'intérieur des boîtes de conserve et le polycarbonate constitutifs de certains contenants. Un risque que l’agence gouvernementale qualifie néanmoins de « modéré », rappelant l’état insuffisant des connaissances scientifiques sur le sujet.

L’Anses identifie aussi des situations qui génèrent un haut niveau d’exposition au perturbateur endocrinien, comme la consommation d’eau en provenance de bonbonnes en polycarbonate, susceptibles de représenter « un risque « additionnel » pour l’enfant à naître de la femme enceinte exposée.

L’agence sanitaire revient également sur les alternatives possibles au monomère, en rappelant qu’à l’heure actuelle « aucune alternative ne se distingue pour être utilisée pour remplacer tous les usages du bisphénol A », parmi les polymères disponibles commercialement ou en cours de développement.

Ludovic Fery
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Le chimiste français Arkema a inauguré le 15 novembre son nouveau centre mondial d’excellence dédié aux[…]

Des pâtes photosensibles pour les circuits imprimés de la 5G

Des pâtes photosensibles pour les circuits imprimés de la 5G

Des pérovskites inorganiques pour des cellules photovoltaïques plus stables

Fil d'Intelligence Technologique

Des pérovskites inorganiques pour des cellules photovoltaïques plus stables

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles